TV

Vulnérables (France 2) – Léa Drucker : "L’expérience était intéressante, mais très douloureuse"

France 2 diffuse ce soir le téléfilm Vulnérables. La comédienne brille dans la peau d’Elsa, travailleuse sociale qui décide de franchir les interdits pour prendre un mineur afghan sous son aile. Entretien…

Quel a été le premier sentiment qui s’est manifesté chez vous lorsque l’on vous a proposé le rôle d’Elsa ? 

Léa Drucker : La curiosité. Le sujet m’intéressait et je voulais en savoir plus sur le parcours de cette femme qui essaye de régler des problèmes graves tout en laissant sa famille s’abîmer. J’ai aimé les dilemmes de ce personnage, à la fois très humain et complexe. 

Comment l’avez-vous préparé ? 

J’ai demandé au réalisateur, Arnaud Sélignac, s’il pouvait me mettre en contact avec un centre d’accueil. Je me suis donc retrouvée dans Paris avec des jeunes gens qui s’occupaient de mineurs isolés.

Avez-vous pu échanger avec eux ? 

Je n’ai pas osé poser trop de questions. J’ai observé. C’est un métier extrêmement difficile. Ce sont des gens qui n’ont plus de vie, qui se réveillent à 3 h du matin pour aller chercher des mineurs. Ils ont très peu de moyens, ils se sentent démunis et sont confrontés à des tragédies, à des enfants qui ont des parcours de vie dramatiques. Ils se heurtent à des murs administratifs et à des impasses. L’expérience était intéressante, mais très douloureuse. 

À lire également

Vulnérables (France 2) : Faut-il regarder la fiction avec Léa Drucker et Romane Bohringer ?

Vidéo: “J’ai embrassé Nolwenn Leroy, j’en suis très fier” : les confidences de Bénabar sur le tournage de Capitaine Marleau (Télé Loisirs)

  • A 100 ans, elle retrouve ses petits enfants après avoir été vaccinée

    Télé Loisirs

  • Thylane Blondeau : selfies, voyages et moue boudeuse… La mannequin est une star sur Instagram

    Télé Loisirs

  • Dominique Besnehard revient sur l'échange tendu entre Béatrice Dalle et PPDA au 20 heures

    Télé Loisirs

  • Wejdene est-elle en couple ou célibataire ? La chanteuse répond aux rumeurs

    Télé Loisirs

  • Je ne rêve que de vous – 6 avril

    Télé Loisirs

  • Olivier Véran rend un vibrant hommage à Roselyne Bachelot à l'Assemblée

    Télé Loisirs

  • Ahmed Sylla : "Access n'était pas une série de prime"

    Télé Loisirs

  • Le meilleur au poker, celui qui imite le mieux les accents… : Michèle Bernier et Antoine Hamel (La Stagiaire) balancent

    Télé Loisirs

  • Emilie Picch (Mad Mag) raconte son pire casting !

    Télé Loisirs

  • Prometheus

    Télé Loisirs

  • Manifest : d'où vient le titre de la série de TF1 ?

    Télé Loisirs

  • Bernard Tapie et son épouse agressés : Gilles Verdez fond en larmes dans TPMP

    Télé Loisirs

  • Décès de l'acteur Paul Ritter

    Télé Loisirs

  • Demain nous appartient : Julie Debazac (Aurore) et Kamel Belghazi (William) expliquent pourquoi ils sont de vrais parents poules

    Télé Loisirs

  • "Mythomane", "Vulgaire" : Pierre-Jean Chalençon violemment attaqué par Pascal Praud et ses chroniqueurs

    Télé Loisirs

  • Koh-Lanta : le duel entre Julie et Chantal fait délirer les internautes

    Télé Loisirs


  • A 100 ans, elle retrouve ses petits enfants après avoir été vaccinée
    A 100 ans, elle retrouve ses petits enfants après avoir été vaccinée


    Télé Loisirs


  • Thylane Blondeau : selfies, voyages et moue boudeuse… La mannequin est une star sur Instagram
    Thylane Blondeau : selfies, voyages et moue boudeuse… La mannequin est une star sur Instagram


    Télé Loisirs


  • Dominique Besnehard revient sur l'échange tendu entre Béatrice Dalle et PPDA au 20 heures
    Dominique Besnehard revient sur l'échange tendu entre Béatrice Dalle et PPDA au 20 heures


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

Elsa a beaucoup de mal à compartimenter vie professionnelle et vie personnelle, au point que son couple est en échec… 

Oui, elle a sa part de responsabilité : elle n’a pas passé assez de temps à la maison. J’ai rencontré une personne comme Elsa, une femme qui a passé des mois à aider des migrants et qui s’était complètement oubliée. 

Elsa prend une décision radicale en accueillant le petit Bijan chez elle. Vous la comprenez ? 

Oui. Ce qui m’intéresse, chez elle, c’est sa contradiction. Elle est capable de prendre en charge un enfant étranger, alors qu’elle néglige son propre fils. Son conflit intérieur était passionnant à développer. 

Ce personnage est à l’opposé de celui de Cécile, joué par Romane Bohringer, la supérieure d’Elsa, qui ne se laisse absolument pas gagner par l’émotion… 

Cécile fait front d’une autre manière, elle veut rester dans les clous, respecter la loi. Sa manière de faire est aussi valable. Ce que fait Elsa est aussi moralement contestable : pourquoi s’occuper de cet enfant et pas d’un autre ? 

Vous-même, arrivez-vous à faire la part des choses entre votre métier et votre vie privée ? 

Pas toujours, mais j’essaie de faire du mieux possible. Je partage mon métier à la maison, je le raconte. Le temps que j’ai en dehors de mon travail, je le consacre à ma famille. Donc, je ne sors pas beaucoup. 

Dans votre prochain film, C’est la vie, réalisé par votre compagnon, Julien Rambaldi, vous incarnez une femme de tête qui a du mal à s’arrêter de travailler, même pour accoucher. Ça vous poursuit… 

C’est vrai ! C’est une femme de poigne, très différente d’Elsa. Elle accouche tout en étant en visioconférence. Une comédie, bien sûr ! 

Vous aimez ces allers-retours entre comédie et drame ? 

C’est essentiel, même. Je suis actuellement en tournage avec Alain Chabat pour le prochain film de Quentin Dupieux. J’aime passer de l’un à l’autre, mais j’aime aussi le mélange des deux. Finalement, c’est le même travail. C’est simplement le rythme et le ton qui changent. J’ai la chance que l’on me propose des personnages féminins complexes. 

Vulnérables : mercredi 7 avril à 21h05 sur France 2

Interview Amandine Scherer 

Source: Lire L’Article Complet