TV

VIDEO « Ils les ont laissés en vie » : l’émotion de Stéphanie Tapie en racontant l’agression de Bernard Tapie et sa femme Dominique dans TPMP

Lundi 5 avril, sur le plateau de TPMP, Stéphane Tapie est revenu en détails sur l’agression de son père Bernard Tapie et de sa belle-mère Dominique, dans leur résidence secondaire en Seine-et-Marne dans la nuit de samedi à dimanche 4 avril.

Bernard Tapie

Stéphane Tapie

Bernard et Dominique Tapie ont vécu une nuit d’horreur. Dans la nuit de samedi 3 avril à dimanche 4 avril, quatre personnes ont pénétré dans leur résidence secondaire à Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne, pendant qu’ils dormaient. Ils les ont agressés et séquestrés, cherchant un coffre-fort dans la maison. Sur le plateau de Touche pas à mon poste, lundi 5 avril, Stéphane Tapie, le fils de Bernard Tapie, a raconté en détails leur agression. “Ils se font réveiller avec la highlight [lampe torche, ndlr] dans les yeux, coups de batte, direct”, a-t-il révélé, avec émotion, avant de décrire : Ils s’attaquent d’abord à mon père, ils le mettent KO. Pour être sûr qu’il ne bouge pas trop. Et après ils se sont occupés de ma belle-mère. Les deux ont été attachés. Mon père a été attaché par les mains et les pieds au bout du lit. Ma belle-mère, ils lui ont attaché les mains et ils la trainaient dans la maison par les cheveux en lui hurlant de montrer où était le coffre… Et à chaque fois qu’elle répondait “non”, elle en prenait une.”

“Il y en a qui finissent par mourir sous les coups”

“Ça dure trois quart d’heure comme ça”, a continué Stéphane Tapie. Si les agresseurs finissent par partir, c’est parce qu’ils comprennent qu’il n’y a pas de coffre-fort. “Ils leur en mettent tellement plein la tronche qu’ils se disent qu’il n’y en a vraiment pas. Ils partent avec juste une montre et une bague.” Cyril Hanouna, très touché par les propos de Stéphane Tapie, lui a demandé la réaction de Bernard Tapie. “D’abord il a essayé de se défaire pour défendre sa femme…”, a répondu le fils de l’homme d’affaires. Et d’ajouter : C’était terrible pour lui, il entendait sa femme crier dans les couloirs et lui il était attaché au pied du lit, il ne pouvait pas bouger donc c’était terrible.” Une agression d’une “barbarie”absolue, a déploré Stéphane Tapie. Son seul réconfort : savoir que son père et sa belle-mère ont survécu à l’attaque d’une violence terrible, comme on l’imagine avec les terribles photos de leurs blessures : “Il y en a qui finissent par mourir sous les coups, eux non. Il faut garder le positif de ça. Ils les ont laissés en vie.”

Source: Lire L’Article Complet