TV

VIDEO C à vous : Vincent Cassel très agacé par la polémique qui entoure le film Énorme

Vincent Cassel et Florence Foresti étaient ce 7 septembre les invités d’Anne-Elisabeth Lemoine dans C à Vous. Interrogé sur le sujet très sensible de la liberté d’expression, le comédien s’est agacé de la polémique qui entoure la sortie du film Énorme de Sophie Letourneur.

Vincent Cassel

Florence Foresti

Venus faire la promotion de leur nouveau film Le bonheur des uns, Vincent Cassel et Florence Floresti en pleine forme ont évoqué pêle-mêle, leur rencontre et leurs carrières respectives. Mais au détour d’une question sur la liberté d’expression le comédien s’est agacé d’une récente polémique déclenchée par le film Énorme sur le plateau de Quotidien. La chroniqueuse experte sexo Maïa Mazaurette avait rappelé sur le plateau que le sujet du film n’était ni plus ni moins que la mise en scène d’une grossesse non désirée suivie d’un empêchement d’IVG. De quoi enflammer les réseaux sociaux et transformer en cibles d’internautes mécontents les héros du film, Marina Foïs et Jonathan Cohen. Une mésaventure qui a profondément déplu à l’acteur qui a donné son ressenti sur ce triste évènement. Et le comédien n’a pas mâché ses mots sur le plateau de C à vous

Vincent Cassel dit ce qu’il a sur le cœur

“On est dans un radicalisme, une pensée unique”, s’est énervé Vincent Cassel. “Ça va être difficile… J’ai vu l’autre jour une émission dont je ne citerai pas le nom, où on faisait un procès sur le sujet du film, on disait “Ça dans la vie, on payerait tant, il y aurait tant d’années de prison”, etc…, a-t-il raconté manifestement très irrité. Comme si les gens qui avaient fait le film… Où est-ce qu’on est, là ?? On est où ?? C’est des procès d’intention perpétuels, il faudrait que tout soit à niveau, pour ne déranger personne, mais c’est pas possible en fait ! Dès qu’on commence à parler, on commence forcément à déranger quelqu’un et au moment où je dis ça je me dis “Ça y est je vais me faire ni**** demain sur les réseaux sociaux.” ” Pas sur le plateau en tout cas où tout le monde a parfaitement saisi les propos du comédien. “Faut pas prendre les gens pour des imbéciles “, l’a rassuré Florence Foresti. Les gens ont une pensée, ils sont complexes, ils aiment ça la confrontation, le débat d’idées.

Source: Lire L’Article Complet