TV

Star Wars : Chronologie, personnages, intrigue… Leslye Headland (Poupée Russe) dévoile de nouveaux détails sur la série Disney+

La nouvelle série Star Wars de Disney+ placera une nouvelle héroïne féminine dans un univers parallèle. 

La franchise Star Wars ne s’est jamais aussi bien portée ! Après l’arrivée de la très attendue deuxième saison de The Mandalorian sur Disney+, la firme aux grandes oreilles planche également sur un spin-off axé sur Obi-Wan Kenobi. Mais ce n’est pas tout ! Cette dernière a également lancé en production une troisième série réalisée par Leslye Headland, la créatrice du show dramatique à succès Poupée Russe. Un projet qui n’a pour l’heure aucun titre officiel et qui attise énormément la curiosité des starwarsiens. Et pour cause, très peu de détails ont filtré sur l’intrigue et la chronologie de ce dernier depuis l’annonce de son lancement par Disney+ il y a quelques mois.

Rey, le lead féminin de la dernière trilogie Star Wars

Mais ça c’était avant que Leslye Headland ne se laisse aller à quelques confessions croustillantes. En effet, d’après Deadline, la série devrait se présenter comme un “thriller d’arts martiaux” avec un lead féminin qui se déroulera dans un monde alternatif à l’univers habituel. Un monde parallèle qui n’a pour l’heure jamais été (ou très peu) exploré dans la franchise. Autre fait important à retenir, l’intrigue sera “centrée sur les femmes” et aura une approche unique du canon. “Je ne pense pas que cela exclut nécessairement les hommes de cet espace. Je m’identifie tout le temps aux personnages masculins. […] Je pense que ce n’est pas nécessairement parce qu’une série a un protagoniste féminin que c’est seulement pour les femmes” a-t-elle tenu à souligner. Avant d’ajouter : “Il y aura des choses que nous n’avons jamais racontées dans le canon. Il y aura des personnages que tu ne connais pas“. On a hâte de découvrir ça ! En attendant d’en savoir plus, découvrez ces clins d’œil à la trilogie originale Star Wars bien cachés dans l’épisode 1 de The Mandalorian saison 2.

Source: Lire L’Article Complet