TV

Spider-Man : quelle est la meilleure version du héros au cinéma ?

Tandis que Tom Holland s’apprête à débuter le tournage de Spider-Man 3, une question s’est subitement posée sur nos lèvres : quelle est la meilleure version en live-action du super-héros au cinéma ? Est-ce celle du Avengers ? De Tobey Maguire ? Ou bien d’Andrew Garfield ? Le débat est lancé.

Le meilleur costume

Clairement, grâce à sa relation avec Tony Stark, le Spider-Man de Tom Holland est le plus badass en terme d’accessoires. Néanmoins, comme on peut le découvrir dans le film Far From Home avec la scène dans l’avion où il fabrique son propre costume sur-mesure, ça en est presque cheaté. On dirait un gamin de 13 ans qui utilise des codes trouvés sur Internet pour avancer plus facilement dans un jeu vidéo. Du coup, on n’arrive pas à se hyper naturellement pour lui.

A l’inverse, celui de Tobey Maguire est absolument génial pour ce qu’il est. Certes, il la joue simplicité, mais il est surtout extrêmement efficace. Ce design old-school avec cette magnifique araignée noire géante sur ce torse rouge et ces yeux à la fois expressifs et inquiétants font de ce costume une véritable réussite. S’il y en a bien un qui nous donne envie de nous glisser dedans, c’est le sien.

Verdict : Tobey Maguire

Le meilleur Peter Parker

Désolé pour les puristes, on ne va pas y aller par 4 chemins : le Peter Parker pleurnichard de Tobey Maguire, c’est NON. On voit bien que c’est un bon gars, mais il nous donne toujours l’impression de porter le poids du monde sur ses épaules. Alors oui, la vie de Peter n’a rien d’idyllique, mais Spider-Man c’est aussi un jeune homme plein de vie qui est prêt à la croquer à pleines dents. Or, ce n’est pas du tout l’image que nous renvoie Tobey Maguire. Et de toute façon, rien que pour sa période Emo ridicule en 2007, il nous est impossible de le valider.

Dans les faits, la version d’Andrew Garfield est parfaite : simple, drôle, souriant, énergique, aventurier, faussement cool, ce Peter a tout pour être LE Peter Parker ultime. Malheureusement pour lui, la version de Tom Holland arrive à faire encore mieux sur tous ces points. C’est tout léger, ce n’est pas forcément flagrant tout le temps, mais Tom Holland apporte une petite nuance très agréable à ce personnage. S’il fait parfois un peu trop gamin – là où Andrew Garfield fait un poil trop vieux pour un lycéen, il dégage une véritable sympathie irrésistible. Il n’a pas encore la carrure d’un Spider-Man rassurant, mais il possède la personnalité géniale et enjouée d’un Peter Parker.

Verdict : Tom Holland

Les meilleurs vilains

Le Spider-Man de Tobey Maguire c’est 1 vilain de bien sur 4. Entre un Bouffon Vert sorti tout droit d’un épisode de Power Rangers, un Sandman assez quelconque et un Venom ridicule, il n’est pas verni en terme d’adversaires. Heureusement, le Docteur Octopus est là et nous offre des combats épiques, des séquences mémorables (la scène à l’hôpital façon film d’horreur est parfaite) et un sous-texte passionnant à travers cette dualité. Néanmoins, ça ne reste pas suffisant pour nous convaincre.

Du côté du Spider-Man de Tom Holland, c’est une vraie misère. Là où le héros va jusqu’à affronter Thanos avec les Avengers, il se contente dans ses films solos de se battre contre un mec quasiment à la retraite déguisé dans un costume de Vautour loin d’être impressionnant, et se fait manipuler par un geek avec des drones. Alors oui, c’est sympa à suivre, mais pour le côté spectacle on repassera.

Ne reste donc plus que le Spider-Man d’Andrew Garfield. On ne va pas se le cacher, les vilains qu’il peut rencontrer sont loin d’être parfaits – ils sont même un peu ratés avec une profondeur moindre vis-à-vis de ceux de Tobey Maguire. Alors pourquoi les préférer aux valeurs sûres de cette autre saga ? Tout simplement parce que niveau spectacle, les affrontements et enjeux avec Le Lézard, Electro, le Bouffon vert et Rhino sont très cool. Un film de super-héros, c’est également des scènes d’action badass et épiques. Et pour le coup, on est plutôt bien servis avec lui.

Verdict : Andrew Garfield

LA scène émouvante

Est-ce qu’on a encore et toujours des frissons quand on revoit la scène de la mort d’Oncle Ben dans Spider-Man ? Absolument. La construction de cette séquence est tout simplement parfaite et Tobey Maguire fait un joli travail pour nous émouvoir face à cette tragédie. Pourtant, aussi triste que cette scène puisse être, elle n’est aucunement au niveau du drame vécu par le Spider-Man d’Andrew Garfield. Oui, on veut bien entendu parler de la mort de Gwen Stacy.

C’est bien simple, si vous recherchez le mot “perfection” dans le dictionnaire, c’est cette scène qui apparaîtra en exemple. Marc Webb (le réalisateur) livre une mise en scène absolument incroyable où l’on se retrouve pendant une poignée de seconde en apnée devant cette chute vertigineuse (et quasiment silencieuse) avant d’avoir le souffle coupé et la tête sonnée en assistant à l’impuissance de Peter dans sa tentative de sauver la fille de sa vie. Cette scène, aussi belle que tragique, est un magnifique rappel que même un super-héros n’est pas sur-humain et que sa vie n’est pas la seule à être menacée par ses choix. Et le refus de Peter d’accepter la réalité, persuadé que Gwen va se réveiller, est à briser le coeur.

Verdict : Andrew Garfield

Le meilleur baiser

Y a-t-il vraiment matière à débat ici ? Ce n’est pas le petit “piou” entre Tom Holland et Zendaya sur le pont dans Far From Home, ni ce joli baiser passionné mais finalement banal entre Andrew Garfield et Emma Stone sur les toits de New York dans The Amazing Spider-Man qui pourront égaler le romantisme et la beauté de cette scène entre Tobey Maguire et Kirsten Dunst dans Spider-Man. Si pur, si inventif, si vibrant… qui n’a jamais rêvé (essayé !) de reproduire un tel baiser ? Une véritable masterclass !

Verdict : Tobey Maguire

Le meilleur héros

Chacun de ces héros donne de sa personne pour sauver le monde et aucun n’en ressort indemne. La version de Tobey Maguire morfle physiquement et émotionnellement en affrontant ses propres démons par instant, là où la version d’Andrew Garfield prend conscience que “Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités” en perdant son grand amour en même temps qu’il tente de vaincre un ennemi, une épreuve qui le marquera à jamais.

Pourtant, force est d’admettre que c’est bien Tom Holland qui a de quoi être fier. Si son Spider-Man n’impressionne absolument pas physiquement et que ce Peter Parker costumé est aussi crédible visuellement qu’un gamin à Halloween, cette version est la plus héroïque. On parle quand même d’un personnage qui, malgré un apprentissage de ses pouvoirs toujours en cours, n’hésite pas à affronter les pires dangers possibles aux quatre coins de l’univers. Alors oui, c’est un peu de la triche car on parle ici de ses passages dans Avengers et non plus dans ses films solos, mais il est quand même difficile de ne pas rappeler que ce Spider-Man, du haut de ses 17/18 ans, ose se battre plusieurs fois en face-à-face contre un Thanos surpuissant, et sacrifie (temporairement) sa vie durant cette mission, preuve d’un courage hors-norme.

Alors certes, ce personnage est encore en construction, mais il a le coeur véritable d’un héros.

Verdict : Tom Holland

Source: Lire L’Article Complet