Son « Vaurien », Pierre Deladonchamps l'a conçu « à l’instinct »

  • Pierre Deladonchamps incarne un homme dangereux dans « Vaurien » de Peter Dourountzis.
  • Il y donne la réplique à Ophélie Bau.
  • Tous deux sont épatants de naturel dans ce thriller passionnant.

Il n’a pas le charme sophistiqué d’un Hannibal Lecter. Le tueur en série qu’incarne Pierre Deladonchamps dans Vaurien n’en est pas moins terriblement dangereux. Le premier film de Peter Douroutzis, qui bénéficie du Label Cannes 2020, fascine en présentant un meurtrier bien ancré dans la réalité.

Il a beau être un sale type, il trouve quand même le moyen de séduire une jeune femme idéaliste au caractère bien trempé campée par Ophélie Bau. « Elle ne risque rien avec lui, confie la comédienne à 20 Minutes. Ce type de prédateurs sait choisir ses victimes : il sent celles qui ont des faiblesses et peuvent devenir des proies ».

D’un naturel parfait

Pierre Deladonchamps est impressionnant de charisme sauvage, prêt à exploser à chaque instant. « Je ne me suis pas livré à des études ou autres recherches pour composer mon personnage, explique-t-il. Je préfère travailler sans a priori, à l’instinct. J’ai juste pris soin qu’on ne puisse pas considérer cet homme uniquement comme un monstre. » Cela se sent quand son personnage harcèle une jeune femme dans un train, une première scène terrifiante qui fait bien comprendre au spectateur à quel point cet individu peut être dangereux.

https://www.instagram.com/p/CPsqWYKr4I7/

A post shared by Caroline Vié (@caroklouk2)

« Peter Dourountzis nous laissait une grande liberté, se souvient l’acteur. Les scènes étaient écrites, mais il nous permettait de nous approprier les dialogues en ne nous donnant que les premières répliques pour nous lancer », raconte encore le comédien. Une séquence où le désaxé offre une bague volée à sa dulcinée démontre à quel point ce procédé a payé. Pierre Deladonchamps et Ophélie Bau y sont d’un naturel exceptionnels, témoignant de leur talent et de celui du réalisateur d’un film fascinant et terrifiant.

Source: Lire L’Article Complet