TV

Pirates des Caraïbes : Un film 100% féminin, bonne ou mauvaise idée ?

Un épisode de Pirates des Caraïbes centré sur des femmes, est-ce vraiment pertinent ? On fait le point !

On vous l’annonçait ce weekend sur melty, Margot Robbie sera l’héroïne d’une version féminine de Pirates des Caraïbes ! Après Birds of Prey, Suicide Squad et Once Upon a Time… in Hollywood, la comédienne de 29 ans sera bientôt à l’affiche d’un épisode de la célèbre franchise Disney. D’après le site THR, le casting et l’équipe technique du film seront majoritairement féminins. Il ne s’agira pas d’un (soft) reboot, ni d’un sequel, mais d’un volet de la saga totalement indépendant (même si on peut d’ores et déjà prédire des caméos de certains de nos personnages préférés). L’actrice australienne interprètera le premier rôle, celui d’une pirate encore inconnue, et elle sera entourée de protagonistes inédits.

Elizabeth Swann et Barbossa

Mais un film Pirates des Caraïbes 100% féminin, est-ce vraiment une bonne idée ? Cette saga Disney centrée sur la flibuste en Jamaïque est majoritairement masculine depuis ses origines, bien qu’il y ait toujours eu au moins un personnage féminin important par épisode. Au cours de la trilogie originale, il s’agissait d’Elizabeth Swann (Keira Knightley), ainsi que de Tia Dalma (Naomie Harris). Dans La Fontaine de Jouvence, nous découvrions Angelica Teach (Penélope Cruz) et Syrena (Astrid Bergès-Frisbey), puis Carina Smyth (Kaya Scodelario), la fille de Barbossa, dans La Vengeance de Salazar. Mais à part la première de la liste, celles-ci avaient beaucoup moins de poids et de force au sein du récit, voire aucun, comparé à leurs confrères masculins.

Elizabeth Swann et Jack Sparrow

Il est donc grand temps pour la franchise de revaloriser ses personnages féminins, et leur attribut un plus grand rôle au sein de l’intrigue. Il ne suffit pas d’avoir une jolie pirate qui montre sa frimousse, encore faut-il qu’elle ait une vraie utilité au sein de l’histoire ! Et c’est bien cet aspect-là qui a péché dans les précédents volets de la saga. Toutefois, il n’est pas nécessaire de faire un film au casting composé exclusivement de femmes. Le résultat serait tout aussi déséquilibré que les épisodes dont le casting est à 99% composé d’hommes ! En matière de richesse et de construction narrative, de diversité, de diversité d’interactions sociales entre les personnages, il vaudrait mieux offrir une affiche faisant la part belle aux deux genres… Et en parlant de genres, si les persos d’Harry Potter en changeaient, voilà ce que ça donnerait !

Source: Lire L’Article Complet