TV

“Personne ne peut vous croire !” : Pierre-Jean Chalençon a passé un très mauvais quart d’heure sur CNEWS (VIDEO)

Remis en place par Jean-Marc Morandini et Aurélien Le Coq sur CNEWS, Pierre-Jean Chalençon a été mis en difficulté ce mercredi 7 avril.

Jean-Marc Morandini n’a pas brossé Pierre-Jean Chalençon dans le sens du poil ce mercredi 7 avril. Dans Morandini Live sur CNEWS ce matin, il donnait la parole à celui qui a provoqué une immense polémique avec ses dîners clandestins luxueux. D’après la Société des Journalistes de M6, “un membre du gouvernement” a été aperçu au dernier repas qui s’est tenu le 1er avril dernier, et où M6 a filmé la caméra cachée à l’origine de la découverte de ce qui fait désormais scandale puisque les restaurateurs sont fermés depuis un an et font partie des métiers les plus fortement frappés par la pandémie.

À lire également

Marc Veyrat sidéré par les dîners clandestins de Pierre-Jean Chalençon : “Ce monsieur se permet tout !” (VIDEO)

Après avoir clamé son droit de liberté et tenu des propos contradictoires pour se défendre, clamant même que tout cela n’était qu’un “énorme poisson d’avril” qu’il avait lui-même orchestré, Pierre-Jean Chalençon a été mis face aux faits, aux photographies et aux images vidéos qui prouvent qu’il y a eu plusieurs dîners payants dans son palais Vivienne. Celui qui est accusé d’avoir multiplié les mensonges a, pour se défendre, prétexté avoir été “harcelé” par la journaliste de M6. “Ce n’est pas du tout ce que dit la SDJ de M6. Arrêtez, avec la journaliste. Elle a très bien fait son travail“, a sèchement rétorqué Jean-Marc Morandini. 

À lire également

PPDA recadré en direct par Béatrice Dalle : “Les gens l’ont applaudie”, raconte Dominique Besnehard (VIDEO)

L’animateur a ensuite donné la parole à Aurélien Le Coq de La France Insoumise qui a rappelé la gravité de tels rassemblements : “On est quasiment à 100 000 morts en France du Covid“. Le collectionneur a alors tenté de sympathiser avec lui en le tutoyant. “On peut se vouvoyer monsieur Chalençon, on n’a jamais dîné ensemble“, l’a aussitôt recadré l’intervenant de CNEWS. “Il y a des gens qui crèvent de faim en France aujourd’hui, donc c’est normal qu’il y ait une colère. (…) Aujourd’hui, il y a dix millions de pauvres en France. Les étudiants font la queue pour avoir à manger dans des banques alimentaires“, a-t-il ajouté. 

À lire également

“Un membre du gouvernement” au dîner clandestin de Pierre-Jean Chalençon : Jean Castex a pris sa décision…

Mais alors que Pierre-Jean Chalençon répondait être “entièrement d’accord avec lui“, Aurélien Le Coq est reparti de plus belle en dénonçant ses propos tenus quelques minutes plus tôt : “Je suis désolé, mais personne ne peut vous croire ce matin. (…) Lorsque vous pleurez sur votre sort en nous disant que vous n’arrivez pas à vous en sortir, lorsque vous dites que le palais Vivienne est finalement un petit endroit, que vous vivez dans ce qui serait presque un petit appartement qui serait mal isolé ! Rendez-vous compte de la fracture que cela crée avec le monde réel !“. Après avoir balbutié qu’il ne souhaitait pas faire politique, Pierre-Jean Chalençon a tenté de mettre fin à l’échange : “Jean-Marc, je te remercie, je dois y aller !“. Une séquence qui fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux.

▶️J’étais ce matin sur Cnews face à Pierre-Jean Chalençon, je lui ai rappelé que pendant que les ultra-riches boivent du Champagne dans des palais privés, la France compte 10 millions de pauvres et des milliers d’étudiants confinés dans 9m² depuis un an!pic.twitter.com/PnqavfzfZb

Hugo Mallais

Source: Lire L’Article Complet