TV

Les Nouveaux mutants : 5 choses à savoir sur ce spin-off X-Men

“Les Nouveaux mutants”, dernière production de la firme X-Men, sort enfin au cinéma ! Voici 5 anecdotes sur ce film porté notamment par Maisie Williams (“Game of Thrones”).

Un X-Men à la sauce maison hantée

En 2016, la Fox annonce travailler sur une adaptation des comics Les Nouveaux Mutants, chapeautée par le producteur Simon Kinberg et réalisée par Josh Boone, un spin-off X-men à destination d’un public jeunes adultes. Dans les comics, Les cinq Nouveaux Mutants sont formés par Charles Xavier pour sauver le monde. Dans la version ciné, ils sont enfermés dans un hôpital psychiatrique où des choses très étranges se passent… La volonté des studios est assez claire dès le départ : la Fox souhaite en faire “un film de maison hantée” (interdit aux moins de 13 ans). A cette époque, on parle même d’une trilogie d’horreur. Le tournage, avec Maisie Williams, Anya Taylor-Joy (Split) ou encore Charlie Heaton (Stranger Things), débute en 2017.

Game of Thrones et X-Men

    Maisie Williams est la 5ème star de Game of Thrones a jouer dans la saga X-Men après Peter Dinklage (Tyrion Lannister et Bolivar Trask dans X-Men: Days of Future Past (2014), Ed Skrein (Daario Naharis et Ajax dans Deadpool (2016)), Sophie Turner (Sansa Stark et Jean Grey dans X-Men: Dark Phoenix (2016) et Richard E. Grant (Izembaro et Dr. Zander Rice dans Logan (2017).

    Claustrophobie

    Comme le film se déroule presque entièrement à l’hôpital de Milbury, il fallait que le sentiment de claustrophobie, déjà présent dans le scénario, soit palpable et la production cherchait à retrouver cette atmosphère étouffante dans les lieux de tournage. Par chance, elle a déniché un centre médical désaffecté en Nouvelle-Angleterre, constitué de plusieurs bâtiments, qu’elle a pu désosser, nettoyer et utiliser. “Quand nous sommes arrivés sur place, la peinture s’écaillait et il y avait des gravats un peu partout”, remarque la chef-décoratrice Molly Hughes. “C’était un lieu fascinant et on s’est dit qu’il correspondait parfaitement à ce qu’on recherchait. Josh Boone et Knate Lee voulaient, dès le départ, donner une dimension de conte gothique victorien à cette intrigue. Cette espèce d’institution en briques rouges du début du XXème siècle, à l’allure inquiétante, était ce qu’il nous fallait“. L’hôpital est un personnage à part entière dans le film et le fait de se trouver dans un décor réel ajoute au sentiment d’effroi qui se dégage des lieux. Molly Hughes s’est inspirée de plusieurs ouvrages de photos sur d’anciens asiles pour les décors.

      De Lynch aux mutants

      Josh Boone est un grand admirateur de Peter Deming, qui a notamment éclairé Lost Highway, Mulholland Drive et Twin Peaks de David Lynch ou encore Jusqu’en enfer de Sam Raimi. Autant dire qu’il était ravi que le chef-opérateur accepte d’assurer la lumière de son film. “Peter trouve le juste équilibre entre réalisme et stylisation”, déclare le réalisateur. “On voulait que ce film soit axé sur les rapports entre les personnages et qu’il soit accessible au plus grand nombre, on était convaincus que Peter signerait une très belle photo.” Si le chef-opérateur pensait au départ que Les Nouveaux mutants serait filmé en studio, il a été enchanté d’apprendre que le tournage aurait lieu en décors réels. “Nous disposions de tous ces bâtiments qu’on a pu transformer en plateau. On pouvait vraiment faire ce qu’on voulait, utiliser n’importe quel bâtiment en fonction de nos besoins, effectuer des aménagements ou carrément casser et reconstruire.”

      Créer l’ours-démon

      L’ours-démon, issu de la BD, est emblématique des nombreux obstacles que doit surmonter Dani Moonstar. “Lorsqu’elle fait un cauchemar, Dani, sans le savoir, réveille l’ours qui grossit de plus en plus jusqu’à basculer dans la réalité et devenir un monstre”, note Josh Boone. “Il fallait qu’il soit gigantesque au point de remplir totalement votre champ de vision.” Comme le signale Peter Deming, c’était un véritable défi de filmer un ours de plus de 10 m de haut qui, en réalité, est virtuel : “Dans les toutes dernières scènes, qui se déroulent dans la chapelle de l’hôpital et à proximité, le protagoniste est une énorme créature qui, bien entendu, est absente du plateau !” Pour les scènes réunissant les mutants et l’ours, les comédiens devaient jouer face à une structure métallique très épurée aux yeux luisants.

      L’interview de l’équipe du film

      Galerie: Ces acteurs ont été forcés de jouer des rôles contre leur gré (StarsInsider)


      Source: Lire L’Article Complet