TV

"Le sujet est superbe, mettre ça en musique, c’est extrêmement inspirant" : Guillaume Poyet compose la BO de "Yakari"

“Le film doit beaucoup à la musique de Guillaume Poyet, ce compositeur est tout simplement génial !” Interviewé par nos confrères d’Allociné, Xavier Giacometti, le co-réalisateur avec Toby Genkel du film d’animation Yakari (sortie le 12 août au cinéma) ne tarit pas d’éloges sur celui qui a composé la bande originale de ce film familial. Spécialisé dans l’animation jeunesse, Guillaume Poyet a aussi mis en musique la série très prisée des petits, T’choupi

Ce qui me touche, c’est que je lisais les BD de Yakari petit parce que mon père était grand amateur de bande dessinée, donc ça touche à mon enfanceGuillaume PoyetCompositeur

Mais travailler pour Yakari, c’était autre chose.“Quand on m’a proposé Yakari, c’était vraiment merveilleux” confie le compositeur. “Ce qui me touchait vraiment, c’est que moi, je lisais les BD petit parce que mon père était grand amateur de bande dessinée, donc ça touche à mon enfance. J’ai toujours adoré ce personnage”. 

Et l’histoire familiale liée à Yakari s’est en quelque sorte prolongée puisque c’est le fils de Guillaume Poyet, Oscar, qui du haut de ses 10 ans, a été choisi pour chanter sur la bande originale !

Dargaud Media, admin by 22D Music

Recherches sonores

Cette bande originale a demandé un an de travail et de recherches à Guillaume Poyet. Le musicien aime débusquer des sons et des instruments différents : guitares portugaises, banjos, guitares récupérées et même bouts de bois trouvés dans son jardin ! Autant d’instruments qui lui ont permis de trouver des sons capables d’évoquer l‘eau, le vent, le tonnerre… Toute une nature très présente dans Yakari.

En parallèle de cette recherche de sonorités, Guillaume Poyet a composé des partitions plus “classiques”, rassemblant un orchestre de 70 musiciens, pour donner du souffle aux scènes évoquant les grands espaces.

Les musiciens de l’orchestre qui ont participé à l’enregistrement de la bande originale. (France 3 Normandie)

Créatif et émerveillé

D’autres musiciens sont venus l’aider dans cette recherche comme la flûtiste professionnelle Faustine Nondier : “C’était vraiment une recherche guidée. C’est-à-dire que moi je proposais des choses qu’on pouvait éventuellement faire. J’ai même découvert des choses que je ne soupçonnais pas faire avec l’instrument. Guillaume est quelqu’un de super créatif et émerveillé. J’ai adoré ce côté. Il m’a embarqué dans son truc”.

Des compliments qui rejoignent ceux du réalisateur Xavier Giacometti pour qui “composer, c’est comme mettre la caméra dans la tête du héros.”

Guillaume a un grand sens de la mélodie, des arrangements, et sait trouver les sonorités qui collent à chacun des personnages, aux émotions.Xavier GiacomettiCo-réalisateur de “Yakari”

Tout pour la musique…de films

Ancien élève du Conservatoire de Saint-Germain-en-Laye, Guillaume Poyet a d’abord été guitariste, s’illustrant dans divers groupes aux styles très variés (classique, jazz, électro…).

Mais très vite, la musique de films l’a fasciné. Composer des bandes son est devenue son activité principale. On lui doit la musique du documentaire césarisé Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent, celle du générique et de 52 épisodes de la série T’choupi à l’école, la musique de la nouvelle série d’animation César et Capucine créée par Tebo, réalisée par Marc Boréal (produite par Futurikon et France TV), une quarantaine de musiques de courts métrages ainsi que la musique de publicités pour Renault, Nespresso ou Free. 

Source: Lire L’Article Complet