TV

La Maison des parents (France 4) Agathe Lecaron : "C’est l’émission que tout le monde attendait !"

Afin de répondre aux nombreuses questions des parents, Agathe Lecaron et son équipe ont créé un nouveau rendez-vous, qui débarque aujourd’hui sur France 4. Explications

Quel est le concept de cette nouvelle émission ?

Agathe Lecaron : À force de dire « Petits enfants, petits problèmes, grands enfants, grands problèmes », il était temps de s’occuper de ces grands problèmes sur le service public. On s’intéresse enfin aux parents d’enfants plus âgés. Contrairement à La Maison des maternelles, où nous abordons plusieurs thèmes par émission, ici nous ne sommes que sur une seule thématique, que nous décortiquons jusqu’à la lie.

Il est vrai qu’il y avait comme un désert télévisuel sur les questions liées à l’adolescence et à la préadolescence…

Cette émission, c’est un peu une arlésienne : on en parle depuis la création des Maternelles. Nous avions une demande, notamment sur les réseaux sociaux. Certaines mamans qui venaient d’accoucher devaient également s’occuper de leurs aînés. On nous posait beaucoup de questions sur les devoirs à l’école, la gestion des angoisses, les problèmes d’apprentissage, les écrans… Il y a aussi les addictions, le rapport au corps : pourquoi ma fille s’habille comme une Kardashian ? Pourquoi elle pose dénudée sur Instagram ? Les sujets sont très variés et instructifs pour les parents. C’est l’émission que tout le monde attendait !

À lire également

Agathe Lecaron (La maison des maternelles) : “Mes enfants ont très mal vécu le fait de ne plus aller à l’école”

Avec qui êtes-vous en plateau ?

Je suis toujours accompagnée de Benjamin Muller et de Marie Perarnau, qui viennent en alternance poser les questions des téléspectateurs afin que nous puissions y répondre avec les experts. Notre nouvelle recrue, Yasmine Oughlis, recueille les témoignages des enfants et des adolescents. C’est très important que l’on entende leur parole si on veut essayer de les comprendre.

Est-ce qu’il y sera question de harcèlement ?

C’est un sujet dont on parle beaucoup dans les médias… Bien sûr. C’est un sujet qui nous pend au nez, à nous, parents. Que nos enfants soient harcelés ou harceleurs. Il y a des indices que l’on ne voit pas forcément, c’est donc important de les avoir en tête.

La Maison des parents vous apporte également des réponses, à vous, en tant que maman ?

Oui ! Ce qui est génial, c’est que mes différentes émissions évoluent avec mes enfants. Je suis très heureuse de pouvoir m’intéresser aux sujets qui vont bientôt concerner mon fils Gaspard, 6 ans. Le plus petit, lui, baigne encore dans les thématiques de La Maison des maternelles.

À lire également

La maison des maternelles : Agathe Lecaron met les choses au clair après des critiques d’internautes (VIDEO)

Quelle adolescente étiez-vous ?

J’étais décrocheuse. J’étais obsédée par l’idée de faire de la télévision. Voilà un sujet que nous allons aborder dans le programme : comment accompagner au mieux les vocations de nos enfants ?

Vous avez migré de France 5 à France 4. Cela change quoi ?

J’avoue que j’ai une petite angoisse pour La Maison des maternelles, qui est un vrai programme estampillé France 5. Nous avons peur de perdre de l’audience. Mais c’est très cohérent de retrouver les deux émissions sur France 4, qui se veut, aujourd’hui, la chaîne des familles. Il faut savoir accompagner la révolution du service public et faire confiance.

La Maison des parents : du lundi au vendredi à 14h00 sur France 4

Interview Amandine Scherer

Source: Lire L’Article Complet