TV

Kim Glow complotiste : la jeune femme fait à nouveau parler d’elle après une vidéo délirante

Sur ses réseaux sociaux, Kim Glow a une nouvelle fois pris la parole pour relayer des théories complotistes qui risquent de nouveau de faire beaucoup de bruit, et peut-être coûter à la jeune femme de nouveaux sponsors.

"Il est en train de se passer quelque chose de très grave dans le monde…" Habituée aux vidéos où elle tient des propos délirants, Kim Glow semble avoir une nouvelle fois joué la carte de la polémique en prenant la parole sur les réseaux sociaux pour relayer des théories complotistes. Son sujet préféré : la Covid-19. Et récemment, c’est l’annonce d’un premier vaccin qui lui a donné des idées, expliquant que ce remède serait une façon pour le gouvernement d’injecter des "nano-particules" pour pouvoir contrôler les gens.

"Je vous jure que c’est vrai, renseignez-vous, on aura plus de liberté, on va tous être "pucé" mais pas une puce comme vous pouvez imaginer de chien ou chat qu’on peut retirer… non, des nano-particules ça sera, on ne pourra pas les retirer…" a-t-elle ainsi assurée, se disant "choquée" par quelque chose qui "se passe sous nos yeux". "La liberté de chacun, de chaque être humain ne sera qu’un lointain souvenir, ils vont contrôler tout, notre argent, ce qu’on dépense, notre façon de faire, nos déplacements, tout, tout tout tout… Tout sera contrôlé ce n’est pas de la fabulation, c’est réel, renseignez-vous", a-t-elle ajouté.

Kim Glow candidates aux présidentielles de 2022

Une prise de parole délirante de la part de Kim Glow, qui n’en est pas à son coup d’essai en matière de vidéos complotistes et polémiques, elle qui en mars dernier avait déjà perdu l’un de ses plus gros sponsors après des propos tenus sur la Tunisie. La même starlette de téléréalité, qui avait annoncé le 24 octobre dernier que les Français seraient reconfinés, et avait ainsi vu juste aux vues des annonces d’Emmanuel Macron quelques jours plus tard. Une "prédiction" qui l’a ensuite poussée à annoncer sa candidature aux élections présidentielles de 2022.

Source: Lire L’Article Complet