Karima (Koh-Lanta, La Légende) s’en prend à la production : "il y a un problème"

Après le troisième épisode de "Koh-Lanta, La Légende" diffusé mardi 14 septembre sur TF1, Karima a pris la parole concernant le montage de l’émission dont lequel elle ne se reconnaît pas…

Karima fait encore parler sur Twitter. Alors que troisième épisode de Koh-Lanta, La Légende était diffusé ce mardi 14 septembre, beaucoup d’internautes ont comme à leur habitude commentée l’émission d’aventure sur la Toile… Et comme dans les précédentes émissions, la candidate a été au cœur de nombreuses discussions ! Et pour cause, il est notamment reproché à l’aventurière exilée dans l’île des éliminés de ne jamais sourire, et d’avoir l’air toujours énervé. “Karima elle a toujours l’air d’avoir le seum”, “Petite pensée pour Ugo qui doit supporter tout seul Karima”, “Elle ne m’avait pas manqué Karima, toujours en train de faire la gueule”, peut-on lire sur Twitter !

Des messages négatifs qui ne plaisent pas à la principale concernée ! Ainsi, cette dernière a pris la parole via son compte Twitter pour s’adresser directement à la production ! La raison ? La jeune femme ne se reconnaît tout simplement pas dans le montage. “Merci pour tous vos messages, je suis assez émue. Eh oui, je suis encore dans l’aventure, donc je suis très contente. J’ai une question pour la production : où sont les images où je rigole ? Car on ne voit que Karima comme ça (elle mime une moue boudeuse, ndlr) mais Karima n’est pas toujours comme ça. Karima elle a rigolé, Karima elle a passé des moments extraordinaires avec Ugo où on a chassé et fait pas mal de choses. Karima elle s’est livrée auprès des filles et on a énormément rigolé. Donc où sont ces images ? Ou est-ce qu’il faut… enfin chaque personne a un petit rôle à jouer : la méchante, la gentille, la sportive ? Enfin je ne comprends pas. Et si je n’arrive pas à me reconnaître, c’est qu’il y a un problème…”, a-t-elle déclaré. Reste à savoir si la production répondra à l’aventurière… Affaire à suivre !

Lisa Ziane

À voir aussi :

Source: Lire L’Article Complet