TV

Justice League : Disputes, menaces, le casting prêt à partir… Ces rumeurs autour du film de Joss Whedon fondées ?

Plusieurs rumeurs sur les conditions des reshoots de Justice League et le comportement de Joss Whedon semblent ne pas être très éloignées de la vérité. 

Au cours d’un long entretien avec Ray Fisher, Cyborg dans le DCEU, le média The Hollywood Reporter est revenu sur la prise de parole de l’acteur sur les réseaux sociaux pour dénoncer les comportements de Joss Whedon et de certains décideurs de la Warner. Un article qui a également été l’occasion de partager de nouveaux témoignages incriminants. L’un d’entre eux fait écho d’une altercation entre Gal Gadot et Joss Whedon lors du tournage de Justice League, au cours de laquelle l’actrice aurait été menacée par ce dernier. Un incident parmi bien d’autres qui n’est pas sans rappeler les rumeurs relayées sur la Toile quelques temps après la sortie du film en 2017.

La liste que vous pouvez voir ci-dessus rapporte plusieurs problèmes qui auraient eu lieu lors du tournage de Justice League avec Joss Whedon. L’une de ses rumeurs évoque le fait que plusieurs membres du casting ont émis des réserves quant aux dialogues de leur personnages dont Jeremy Irons, l’interprète d’Alfred Pennyworth. Très mécontent, ce dernier aurait décidé de réécrire son texte lui-même. Ray Fisher aurait aussi fait part de sa réflexion au sujet du personnage de Cyborg, des remarques très mal prises par Joss Whedon qui lui aurait alors dit qu’il n’acceptait pas les commentaires de qui que ce soit, pas même de Robert Downey Jr. Ce dernier bruit de couloir peut être considéré comme confirmé, puisque cet incident a été rapporté par Ray Fisher lors de son interview avec The Hollywood Reporter. Toujours d’après la liste ci-dessus, Ben Affleck aurait également tenté de convaincre le reste du casting de quitter le tournage, mais sans succès.

Les autres rumeurs concernent en majorité l’attitude de Joss Whedon vis à vis de Gal Gadot, et qui fait également écho au témoignage relayé par The Hollywood Reporter. Le réalisateur aurait en effet eu un comportement si répréhensible envers l’actrice qu’il lui aurait par la suite été interdit de s’entretenir avec un membre du casting sans qu’un représentant des studios soit présent. Gal Gadot et sa doublure auraient également refusé de tourner la scène lors de laquelle Flash atterrit avec le visage contre la poitrine de Wonder Woman, ce qui aurait mené Joss Whedon à menacer la carrière de cette dernière. Il aurait aussi menacé la carrière de Gal Gadot, et d’interférer sur le film Wonder Woman 1984 comme il l’a fait avec Justice League, si elle n’enregistrait pas certaines ligne de dialogue.

Ces derniers évènements ont par ailleurs été relayés par l’une des sources de The Hollywood Reporter. Gal Gadot a également déjà confié avoir eu une mauvaise expérience sur le tournage de Justice League, et avoir réglé la chose avec la Warner. D’après l’une des sources de THR, Patty Jenkins, la réalisatrice de Wonder Woman et Wonder Woman 1984, et elle se seraient en effet entretenues avec certains haut-placés de chez Warner Bros., afin d’éviter que les menaces de Joss Whedon ne soient mises à exécution. Pour l’instant, ni la Warner, ni Joss Whedon, ni même les membres du casting, mis à part Ray Fisher, n’ont confirmé ces rumeurs. Il ne s’agit donc là que d’allégations et de témoignages. Malgré tout, c’est loin d’être la première fois que le comportement de Joss Whedon est pointé du doigt par des personnes avec qui il a collaboré.

Les acteurs de la série Buffy contre les vampires (dont il est le créateur) ont soutenu l’action de Ray Fisher, partageant à leur tour leurs expériences traumatisantes avec leur ancien showrunner. Michelle Trachtenberg a par exemple confié qu’il avait eu un comportement inapproprié avec elle alors qu’elle était seulement une adolescente. Bien qu’il ne s’agisse que d’allégations, il est difficile de ne pas croire aux rumeurs qui concernent le tournage de Justice League, tant les témoignages affluent et rapportent les mêmes faits. Une chose semble néanmoins certaine, l’histoire est loin d’être finie et de nouvelles révélations seront sans doute faites dans le futur. Joss Whedon n’est d’ailleurs pas le seul pointé du doigt dans l’équipe du Justice League de 2017. C’est également le cas de Geoff Johns, producteur et auteur chez DC Comics et Warner Bros., qui se serait notamment opposé au casting d’un acteur noir dans le rôle du grand-père de Superman dans la série Krypton, rôle pour lequel Regé-Jean Page aurait auditionné.

Source: Lire L’Article Complet