TV

"Il ne passera pas l'hiver" : les touchantes confessions de Booder sur son enfance (VIDEO)

Invité de TPMP ce mercredi 2 septembre, Booder a fait la promotion de son livre dans lequel il revient sur son enfance. L’humoriste s’est notamment livré sur sa naissance difficile, où le médecin s’est montré plus que pessimiste sur ses chances de survie.

Joli moment de sincérité sur le plateau de TPMP. Ce mercredi 2 septembre, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs recevaient Booder sur le plateau de l’émission. L’humoriste est notamment venu présenter le livre Un bout d’air, une autobiographie dans laquelle il revient sur les moments importants de sa vie. 

À lire également

Une ambition intime : Karine Le Marchand retrouve Nicolas Sarkozy pour une nouvelle saison !

Face à Cyril Hanouna, Booder a notamment évoqué son enfance et plus particulièrement sa naissance difficile. Lorsqu’il est venu au monde, le médecin présent lors de l’accouchement de sa maman n’était pas vraiment optimiste sur les chances de survie de Booder. “Je suis né au Maroc, en 1978, avec un asthme. À l’époque, dans un village marocain en 78, on ne connait pas… J’avais du mal à respirer et le médecin a dit à ma maman : ‘si tout se passe bien, cet enfant ne passera pas l’hiver’. Mon papa, qui travaillait ici en France, a dit ‘non cet enfant va vivre’. Je raconte tout le cheminement de ma maman jusqu’à Paris, c’est le début du livre“, confie-t-il. L’humoriste passera alors un an à l’hôpital lors de son arrivée dans l’Hexagone, afin d’être soigné.

Booder revient également sur les rumeurs présentes sur internet concernant son état de santé, et a tenu à rétablir la vérité. “On me prête des noms de maladie de fou. Alors que pas du tout ! C’est ma tête, je ne suis pas malade ! Moi ça me fait rire, mais c’est vrai que j’ai beaucoup de parents qui m’écrivent me disant ‘mon fils à la même maladie que vous’… Mais c’est compliqué de dire à une mère en détresse que tu n’es pas malade“, a-t-il expliqué. 

Aurélien Gaucher

Galerie: Bernard Tapie : son état de santé n’est pas rassurant (Oh My Mag)


Source: Lire L’Article Complet