TV

François-Xavier Renou : "Je ne suis pas le remplaçant de Pierre-Jean Chalençon !"

Dernière recrue d’Affaire conclue, dont France 2 propose une soirée spéciale le mardi 15 septembre à partir de 21 h 05, François-Xavier Renou est arrivé au moment où le fan de Napoléon a été remercié. Pour Télé Star, cet acheteur aux multiples talents se dévoile.

Télé Star Comment avez-vous intégré l’émission ? Avez-vous fait une dé marche en ce sens ?

François-Xavier Renou : Je suis en contact avec Warner, le producteur, depuis plus d’un an. C’est moi qui ai postulé. Un jour, on m’a rappelé. J’ai ensuite passé un casting. J’ai commencé à tourner en juillet. Mais j’aurais dû commencer beaucoup plus tôt. Le confinement m’en a empêché.

La décision de vous recruter est donc antérieure au départ de Pierre-Jean Chalençon…

Bien sûr. Et d’ailleurs, je ne suis pas "son remplaçant". Il n’en a jamais été question.

Que pensez-vous de ce qu’il a dit de vous : "Il ne suffit pas d’être gay avec une veste de folle pour me remplacer" ?

C’est regrettable et immature de sa part. On ne dit pas ça au sujet de quelqu’un qu’on ne connaît pas. Pierre-Jean a son caractère, mais il devrait être plus prudent avant de tweeter. Je ne lui en veux pas car on a plus de points en commun qu’il ne le croit. On est de Rueil-Malmaison tous les deux. Il défend le patrimoine et le souvenir de l’Empereur. Moi, je défends le patrimoine de la chanson française en Asie. Je n’ai pas pris sa place : je ne suis même pas assis dans son fauteuil.

Votre premier métier était-il vraiment joaillier ?

Oui, j’ai fait une école de joaillerie. J’ai déjà déposé huit brevets d’invention et je vais bientôt déposer le neuvième. J’ai arrêté la joaillerie pour ensuite me consacrer aux bijoux fantaisie haut de gamme.

Vous partagez votre temps entre la France et l’Indonésie. Quel est votre pays de cœur ?

Je n’ai pas de passeport indonésien. Je suis français et je ne me suis pas expatrié. Mais tous les grands voyageurs vous le diront : les Indonésiens, les Balinais surtout, sont les gens les plus gentils du monde.

Là-bas on vous connaît comme chanteur, sous le nom de Fransoa Superstar…

L’idée m’est venue lors d’un karaoké. Je reprends les mélodies des chansons de Claude François – et celles d’autres artistes -, je les retravaille en y ajoutant des sonorités locales, le dangdut, et j’en modifie les paroles. C’est juste pour mon plaisir. Je n’en tire aucun bénéfice et je ne me considère pas comme un chanteur.

Vous avez participé à la saison 2 de Koh-Lanta. Quel souvenir en gardez-vous ?

C’était horrible ! Je l’ai fait car j’avais envie de me dépasser mais je ne le referai jamais !

Source: Lire L’Article Complet