TV

Échappées belles (France 5) Les 7 merveilles de Mongolie

Ce pays, grand comme presque trois fois la France, fait rêver bon nombre de voyageurs. Cette semaine dans Echappées Belles, Cap sur la Mongolie, où la nature domine et les coutumes ancestrales demeurent…

1) Le plus grand temple bouddhiste

À Oulan-Bator, la capitale, le monastère de Gandan fut et reste le centre religieux et d’enseignement du pays. Parmi les objets cultes, les moulins à prières, qui illustrent la tradition bouddhiste, et la statue de Megjid-Janraiseg (« le Seigneur qui regarde dans toutes les directions »), recouverte d’or, qui contient… 27 tonnes d’herbes médicinales !

2) Les sources sacrées

En plein désert de Gobi, où les rivières se perdent dans le sable, des sources surgissent là où on ne les attend pas. De minuscules filets d’eau, considérés comme sacrés, et qui soignent bien des maux. En remerciement de leur guérison, les visiteurs déposent des drapeaux de prières et des offrandes.

3) La plus haute statue de Gengis Khan

En plein milieu de la steppe, à Tsonjin Boldog, se dresse, depuis 2008, l’imposante statue équestre de Gengis Khan, le premier dirigeant et empereur de l’Empire mongol. Un monstre d’acier de 250 tonnes et 40 mètres de haut, soutenu par 36 colonnes symbolisant les 36 rois depuis Gengis Khan, le héros national.

4) La contorsion, art venu du cirque

Les contorsionnistes mongols sont réputés pour être les meilleurs dans le monde du spectacle. Cette discipline artistique, proche du yoga, fait ici rêver toutes les petites filles…

À lire également

Echappées belles (France 5) En route pour l’Islande

5) Le Naadam

C’est la fête nationale des Mongols. Chaque année, cet événement, organisé du 11 au 13 juillet, met à l’honneur les trois sports les plus populaires : la lutte, le tir à l’arc et la course à cheval.

6) Une pratique spirituelle éternelle

Les chamanes soignent les maux du corps et de l’âme. Ils enseignent leur savoir aux jeunes générations. 

À lire également

Echappées belles (France 5) : Ismaël Khelifa : “Je ne suis pas Indiana Jones !”

7) Les chevaux sauvages

Dans le parc national de Khustain Nuruu, des rangers à moto surveillent les chevaux de Przewalski, une race à part (elle n’a jamais été domestiquée par l’homme). Leur mission consiste à maintenir les troupeaux à l’état sauvage.

Echappées belles en Mongolie : samedi 2 novembre à 20h45 sur France 5

Caty Dewanckèle

Source: Lire L’Article Complet