TV

Disparus (France 3) Vincent Perez : "Ce tournage en Corse m’a transformé"

ARCHIVE. Ce soir, France 3 rediffuse à 21.00 le thriller “Disparus”. Vincent Perez y incarne un flic énigmatique et solitaire face à Claire Borotra. A cette occasion nous vous proposons de relire l’entretien que l’acteur nous avait accordé en 2014.

Vous voilà dans un polar, cette fois avec Claire Borotra, où il est encore question de disparition…

Vincent Perez : Oui, mais contrairement au téléfilm Trahie !, où je jouais le disparu (en 2010, il incarnait un ex-braqueur au côté de Cristiana Reali, ndlr), c’est moi qui dirige l’enquête ! Je suis un flic solitaire qui débarque en Corse pour mener des investigations sur le présumé enlèvement d’un enfant et de sa baby-sitter.

Qu’est-ce qui vous a plu dans ce rôle ?

C’est un flic à la fois désabusé et idéaliste. Il m’a séduit parce qu’il révèle des failles. Et puis cela faisait longtemps que je voulais tourner avec Thierry Binisti, que j’ai connu sur le tournage d’Indochine, en 1991, quand il était l’assistant de Régis Wargnier.

Comment avez-vous nourri le personnage ?

J’ai travaillé avec les scénaristes. Nous avons imaginé que lui aussi avait souffert d’une disparition, celle de son frère, mort noyé lorsqu’il était jeune…

L’action se situe à Cargese. Connaissiez-vous la Corse ?

Oui, Porto-Vecchio et Bonifacio, plus touristiques, mais pas la côte ouest de l’île. C’est une région très sauvage.

Comment la population vous a-t-elle accueilli ?

Les villageois ont été adorables. Certains m’offraient des cadeaux dans la rue, du fromage, de la coppa… Leur générosité m’a bouleversé. Je suis rentré de Corse transformé.

En quoi ?

Là-bas, j’ai rencontré un coach qui est devenu un ami. Avec lui, j’ai commencé la boxe. Je suis devenu très sportif. Et j’ai arrêté de fumer !

À lire également

Tomer Sisley, Omar Sy, Jean Dujardin… Ces Français qui ont réussi à Hollywood (PHOTOS)

Dans une scène finale, on vous voit nager nu dans la mer. Or vous avez tourné l’hiver. Pas trop dur ?

Si, car en mars, l’eau ne dépassait pas 13 degrés. D’ailleurs, les habitants de Cargese se demandaient si on allait réussir à tourner la séquence…

Disparus, est à suivre jeudi 9 juillet à 21.05 sur France 3.

Interview Marie-Pierre Fromentin

Source: Lire L’Article Complet