TV

David Pujadas sur LCI : quand une éditorialiste conseille aux gens malades de se suicider

David Pujadas a organisé un débat autour de l’euthanasie sur LCI ce mardi 6 avril. Le journaliste a été très surpris par les propos de l’éditorialiste Barbara Lefebvre. 

Il est resté sans voix. David Pujadas a organisé un débat autour de l’euthanasie sur l’antenne de LCI ce mardi 6 avril. Celui-ci intervient après la publication d’une tribune de Michel Houellebecq contre la fin de vie assistée dans le Figaro mais aussi suite aux déclarations de Françoise Hardy qui a avoué être en faveur de cette pratique. Pour l’occasion, il était entouré de Barbara Lefebvre, son éditorialiste. Celle-ci étant fermement opposée à l’euthanasie, a tenu des propos qui ont laissé le journaliste dubitatif. "Vous savez ce que va être l’issue. L’issue va être de la souffrance. Les soins palliatifs dont vous pourriez bénéficier ne sont toujours pas développés comme il le faudrait. C’est aussi une question de volonté politique", a-t-elle d’abord expliqué avant de tout simplement affirmer : "Vous pouvez très bien vous suicider !". Une réplique à laquelle David Pujadas a rétorqué, très étonné : "On peut se suicider ?", demande-t-il, perplexe.

Voulant appuyer son propos, Barbara Lefebvre a ensuite poursuivi : "Excusez-moi, je vais être très triviale. Quand on vous annonce une maladie incurable, vous n’êtes pas encore en état végétatif, et bien, vous sautez d’un pont !", lance-t-elle.     Un conseil très surprenant qui n’a pas manqué de faire réagir David Pujadas. "Pardon, mais certains vous diront que c’est horrible !", a-t-il répondu. Bien décidée à faire connaître son point de vue, l’éditorialiste, anciennement engagée auprès de François Fillon en 2017, a précisé : "Je suis d’accord avec vous ! Mais vous ne trouvez pas ça plus horrible d’inscrire dans la loi la demande qui est faite de donner la mort, à des médecins, dont le rôle est de sauver des vies et de permettre d’accompagner des gens dans la mort ?", s’est-elle défendue. Une séquence que ni le présentateur ni les téléspectateurs ne sont prêts d’oublier.

Le combat de Line Renaud et Françoise Hardy 

L’euthanasie est un sujet très sensible qui est loin de faire l’unanimité. Toutefois, nombreuses sont les personnalités qui se sont déjà prononcées en sa faveur. En octobre dernier, Line Renaud avait expliqué dans Sept à Huit qu’elle ne souhaitait pas être "prolongée inutilement. L’euthanasie ? C’est une cause que je prends en main. Ça sera dans mon testament : je ne veux pas qu’on me prolonge inutilement", avait-elle fait savoir.  Récemment, c’est Françoise Hardy qui, sur les ondes de RTL, affirmait : "À partir d’un certain moment où il y a beaucoup trop de souffrances et où il n’y a aucun espoir, il faut abréger les souffrances. C’est la moindre des choses. C’est humain", avait-elle conclu.

Source: Lire L’Article Complet