TV

Cinéma : "La Belle Époque", de Nicolas Bedos, une invitation à ne pas passer à côté de sa vie

Marianne et Victor, c’est une passion éteinte, l’histoire classique d’un couple dans la soixantaine qui se déchire. Déprimé, Victor est alors invité par son fils à un jeu de rôle dans des studios de cinéma. Il choisit de rejouer un jour de 1974. Victor se laisse emporter face à la comédienne qui joue sa femme. Il croit revivre le grand amour. C’est une vraie cure de jouvence. “Même quelqu’un qu’on croit un peu éteint, un peu vieilli, ça peut renaître, ça peut surprendre, encore”, indique Nicolas Bedos, à la réalisation.

Faire réfléchir sur le temps qui passe

Le spectacteur lui aussi se croit replongé dans les années 1970, même s’il voit tous les trucages. Le réalisateur a parfaitement retrouvé tous les détails de l’époque. Une comédie sentimentale sur le temps qui passe et sur l’urgence de ne pas passer à côté de sa vie.

La Belle Époque, réalisé par Nicolas Bedos, sort au cinéma mercredi 6 novembre.

  • JT de 19/20 du dimanche3 novembre 2019L’intégrale
  • 1 Tempête Amélie : une femme recherchée après un glissement de terrain
  • 2 Tempête Amélie : de nombreux dégâts à déplorer
  • 3 Tempête Amélie : les cours d’eau de Charente-Maritime sous surveillance
  • 4 Somme : un bus renversé sur l’A1, 33 blessés
  • 5 Politique : les fissures de la maison Mélenchon
  • 6 Emmanuel Macron : deuxième visite présidentielle en Chine
  • 7 Consommation : le bio, un label de confiance ?
  • 8 Chanson française : Marie Laforêt, la “fille aux yeux d’or”, s’est éteinte à l’âge de 80 ans

Source: Lire L’Article Complet