TV

César : la gouvernance de l'Académie devient intégralement paritaire et démocratique

Ce mardi, les membres de l’Association pour la Promotion du Cinéma (APC) ont adopté les propositions qui visaient à modifier les statuts de l’Académie, suite à la démission collective de sa direction à l’issue de la 45ème cérémonie des César.

L’heure est au changement pour l’institution des César. Après la démission collective de sa direction suite à sa 45ème cérémonie en février qui a vu Roman Polanski être sacré meilleur réalisateur. En juillet, l’Académie des César a annoncé dans un communiqué une rénovation en profondeur de sa gouvernance, à travers la désignation de nouveaux statuts pour décider d’établir des représentants élus par le vote de ses 4313 membres, éliminant ainsi le principe de membres “historiques” dont Polanski faisait partie.

C’est désormais chose faite : l’APC (Association pour la Promotion du Cinéma), qui régit l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma, a dévoilé dans un communiqué une nouvelle assemblée générale de 164 membres élus “démocratiquement et paritairement”. Sur l’ensemble des votants, 134 voix ont été en faveur des modifications statutaires proposées, 6 contre, et 15 se sont abstenus. 

Félicitations à Véronique Cayla et Eric Tolédano pour avoir mené la première réforme de l’an II de l’académie @Les_Cesar ! Il n’y a désormais plus de membres de droits. Le cinéma français a choisi pour le représenter de respecter intégralement la parité et la démocratie. Bravo !

Une nouvelle ère pour l’Académie des César avant de désigner ses nouveaux membres, longtemps critiquée dans sa gestion pour son manque de transparence et de parité. 

César : réunion des membres de l’Académie pour un remaniement

Source: Lire L’Article Complet