TV

Bras de fer de Cyril Hanouna contre le CSA : cette somme rondelette que les Sages vont devoir rembourser à C8

En juillet 2017, le CSA condamnait Cyril Hanouna et C8 à verser une amende de trois millions d’euros au CNC. Selon Le Parisien, le Conseil d’État vient d’annuler une des trois sanctions, et les Sages vont devoir rembourser l’animateur.

En conflit avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel depuis plus de deux ans, Cyril Hanouna serait-il en passe de remporter la partie ? Comme le révèle Le Parisien, le Conseil d’État vient d’annuler une des trois sanctions infligées par les Sages à l’animateur star de C8. Si les séquences du canular homophobe et du chat-bite avec Capucine Anav restent condamnées, celle de la caméra cachée avec Matthieu Delormeau n’a pas été jugée "dégradante et humiliante" pour le chroniqueur. Problème : le CSA avait privé C8 et Cyril Hanouna d’une semaine de publicités, et le préjudice financier, colossal, est estimé à 1,1 million d’euros par le rapporteur.

En revenant sur cette décision prise par les Sages de l’audiovisuel, le Conseil de l’État va ainsi forcer ces derniers à faire machine arrière. De facto, le CSA va être dans l’obligation de rembourser Cyril Hanouna du préjudice financier injustement subi. Reste à savoir si le Conseil d’État va donner raison aux estimations faites par le rapporteur, ou si une autre somme va être tranchée. Dans cette caméra cachée diffusée en novembre 2016, Cyril Hanouna faisait croire à Matthieu Delormeau qu’il se rendait complice de meurtre. Il l’avait laissé gambergé avec cette idée-là une nuit durant, et ne lui avait révélé la vérité qu’au petit matin.

C8 estime le préjudice bien plus au-delà du million d’€

Contacté par Le Parisien, le CSA a souligné que "les prétentions de C8" sont très supérieures au "montant du préjudice estimé par le rapporteur". Un écran pub est facturé environ 15000 euros pendant TPMP. Dans quelques semaines, le CSA va devoir à nouveau se prononcer sur une séquence de Cyril Hanouna pointée du doigt par les téléspectateurs. Cette fois, l’affaire ne vise pas TPMP mais La Grande Darka, la nouvelle émission de l’animateur diffusée chaque weekend sur C8. L’animateur a fait la promotion de Skyline Airways, une prétendue compagnie aérienne au cœur d’une vive polémique ces dernières semaines.

Source: Lire L’Article Complet