TV

Années 20 : un long-métrage en plan séquence dans un Paris post-confinement

Le collectif Paris est à nous retrouve les rues de la capitale avec un film post-confinement, un an et demi après Paris est à nous, son long-métrage post-attentats sorti sur Netflix.

Années 20, le nouveau projet de Noémie Schmidt et ses producteurs Olivier Capelli et Laurent Rochette est un long plan-séquence de 1h20 tourné en une seule fois dans les rues de Paris (sur 6 kilomètres). Animé du même goût pour la vie et la liberté que Paris est à nous, Années 20 prône un «besoin d’extérieur».

Galerie: James Bond : quel acteur pour succéder à Daniel Craig ? (Paris Match)

» LIRE AUSSI – Paris est à nous ou l’ambition ratée d’une révolution cinématographique

C’est «à pied, en vélo, en scooter (…) et au milieu de la foule et de la circulation» que le film a été tourné, cet été, selon l’idée de la réalisatrice Elisabeth Vogler (également aux manettes pour Paris est à nous). Années 20 est un nouvel exemple de la recherche d’originalité qui meut le collectif. Si «le cinéma est à l’arrêt, on n’a jamais vu autant de possibilités de faire des films, explique Joris Avodo, l’un des acteurs, dans la bande-annonce. Avec la pandémie la vie changeait rapidement autour de nous mais nous, on s’est sentis de prendre le temps. »

Autofinancé, Années 20 a été réalisé avec 24 acteurs et une équipe techniques de 16 personnes. Une première bande-annonce vise à faire passer le mot, alors que le film n’a encore ni distributeur, ni diffuseur, ni date de sortie. À l’heure actuelle, le film est encore en postproduction.

Source: Lire L’Article Complet