TV

Agression de Bernard Tapie : Gilles Verdez, très proche de l’homme d’affaires, fond en larmes dans TPMP

Gilles Verdez a fondu en larmes dans Touche pas à mon poste sur C8 à l’évocation de l’agression et du cambriolage de Bernard et Dominique Tapie à leur domicile de Combs-le-Ville, Seine-et-Marne.

Gilles Verdez n’a pu retenir son émotion. Le chroniqueur de Touche pas à mon poste sur C8 a fondu en larmes dans l’émission diffusée lundi 5 avril. Stéphane Tapie était l’invité de Cyril Hanouna, venu réagir à l’agression de son père et de sa belle-mère Bernard et Dominique Tapie à Combs-le-Ville, Seine-et-Marne. "Je trouve qu’ils sont d’une extrême dignité dans la violence qu’ils ont vécu. Ça ajoute encore à l’émotion, à part quelques imbéciles, tout le monde est totalement avec vous", a lancé Gilles Verdez à Stéphane Tapie.

Fondant en larmes, Gilles Verdez a a continué : "C’est comme si c’était ma famille, mes parents. C’est horrible de faire ça. Horrible. L’appât du gain. (Il pleure) Excusez-moi…" S’essuyant les yeux, le comparse de Cyril Hanouna n’a pu terminer sa phrase.

Bernard Tapie agressé et ligoté

Vers minuit et demi, dans la nuit de samedi à dimanche, un groupe de cambrioleurs – quatre hommes vêtus de noir, cagoulés et gantés – s’introduisent dans la maison secondaire du couple à Combs-la-Ville. Aux alentours de 00h30, le couple dormait quand quatre malfaiteurs armés sont entrés par effraction. Tous les deux ont été violentés, agressés et ligotés avant que Dominique Tapie ne parvienne à se défaire de ses liens pour aller chez une voisine. C’est là-bas, qu’elle a pu donner l’alerte.

Stéphane Tapie a expliqué qu’il s’agit de son père, Bernard Tapie, qui l’a appelé dans la nuit aux alentours de 3 heures du matin. "Je dormais, donc je ne l’ai pas vu", explique-t-il.

Source: Lire L’Article Complet