Musique

Festival Rhizomes : un tour du monde musical à Paris le long de la petite ceinture

Rhizomes, un festival à Paris de musiques de diverses régions du globe, a eu l’idée pour sa 19e édition d’un tour du monde sur la petite ceinture, avec des musiciens venant des cinq continents résidant tous à Paris et en Ile-de-France.

“Le confinement nous a fait prendre conscience que des grands musiciens africains, indiens, pakistanais, arabes, algériens, on n’avait pas forcément besoin d’aller les chercher à l’autre bout du monde et de leur faire prendre l’avion”, a confié à l’AFP Blaise Merlin, le directeur d’un festival qui pousse chaque été sur le terreau du Nord de Paris depuis 2002. “On a la chance d’avoir ces artistes chez nous, certains sont installés ici depuis déjà un certain temps, d’autres ont été contraints d’arriver ici depuis peu de temps et sont accueillis, par l’Atelier des artistes en exil, ou sont en résidence à la Cité internationale des arts”, poursuit-il.

Concert flottant sur le canal de l’Ourcq

Ainsi a-t-il germé dans son esprit l’idée de ces “balades extraordinaires”: les 1er et 2 août, sur les rails de la petite ceinture –cette ligne de chemin de fer aujourd’hui désaffectée qui faisait le tour de Paris–, sur environ 1 kilomètre entre la Porte de Clignancourt et la Porte Montmartre, quelque 25 musiciens postés tout au long de ce parcours se livreront à des performances acoustiques en solo. “Il y en aura même qui seront perchés dans des arbres”, promet Blaise Merlin, qui est aussi le directeur d’un autre festival, La Voix est libre, au printemps et toujours à Paris.

La harpiste grecque Elisa Vellia, le joueur de sitar japonais Kengo Saito, le danseur congolais Daouda Nganga, ou encore le joueur de kamantché iranien Sohrab Pournazeri, sont au nombre des musiciens et danseurs annoncés.

Ces deux journées marathon, de 16h00 à 21h00, seront le point d’orgue de Rhizomes, qui a débuté dimanche 26 juillet par une autre proposition très originale: un concert flottant donné par le Haïdouti Orkestar, une fanfare balkanique, le long du canal de l’Ourcq, entre le parc de la Villette et Noisy-le-Sec (93). Avec de la musique au fil de l’eau mais aussi lors d’étapes musicales dans chaque ville traversée. Entre ces deux dates, ce festival reprendra sa forme habituelle, avec des concerts dans des squares du 18e arrondissement.

Source: Lire L’Article Complet