Eminem : Son nouveau clip "Darkness" met en scène la fusillade de Las Vegas

Eminem revient par surprise avec son onzième album « Music to be Murdered by ». Dans cet opus très politique, il prêche contre les armes à feu, en évoquant avec beaucoup de dureté les attentats de Las Vegas et de Manchester.

Eminem a créé la surprise dans la nuit de jeudi à vendredi en sortant Music to Be Murdered by, son onzième album. Comme son nom l’indique, et comme le rappeur en a l’habitude, l’opus est sombre, pesant, et il aborde des sujets lourds.

C’est le cas du titre Unaccomodating où Eminem évoque l’attentat de Manchester, durant le concert d’Ariana Grande, le 22 mai 2017. Il avait coûté la vie à 22 personnes. « Je contemple le cri des bombes sur le game comme si j’étais à l’extérieur d’un concert d’Ariana Grande », rappe-t-il, plongeant ses fans, et ceux d’Ariana Grande, dans l’effroi.

Mais c’est le clip de Darkness qui a réellement été remarqué. Eminem évoque les tueries de masse du point de vue d’un tireur. Le clip n’est pas sans rappeler la tuerie de Las Vegas : le rappeur semble être assis dans une chambre de l’hôtel Mandala Bay. L’alcool et les drogues jonchent les tables de chevet, le journal est posé, daté du 1er octobre 2017, des balles sont éparpillées au sol, des flacons de médicaments au nom de Stephen ornent le rebord du lavabo. Quand Eminem ouvre les rideaux, il y a vue sur le Strip de Las Vegas. Petit plus : Darkeness sample The Sound of Silence de Simon & Garfunkel.

Le clip s’achève sur une minute d’images percutantes, diffusées sur plusieurs écrans de télé, revenant sur les différents drames similaires qui ont eu lieu aux États-Unis ces dernières années. Il appelle, en filigrane, à contrôler la légalisation du port d’armes et à s’opposer au gouvernement américain de Donald Trump.

La fusillade de Las Vegas a eu lieu 1er octobre 2017 pendant un festival de musique country en plein air, le Route 91 Harvest Music Festival, et avait coûté la vie à 58 personnes et fait au moins 527 blessés. Stephen Paddock, un résident du Nevada de 64 ans, a tiré sur les festivaliers depuis une chambre de l’hôtel Mandalay Bay avant de se donner la mort.

L’album Music to Be Murdered by est composé de vingt titres comprenant des collaborations avec Ed Sheeran, Skylar Grey et le rappeur Juice WRLD. Sa pochette est directement inspirée par le travail d’Alfred Hitchcock.


Source: Lire L’Article Complet