Musique

Doit-on s'attendre à un boom des services d'abonnement aux concerts en livestream ?

En dépit de l’annulation des concerts et des festivals, les différents acteurs du secteur sont déterminés à l’idée de faire vivre la musique différemment. C’est pourquoi Bandsintown vient de lancer son propre service d’abonnement, afin de permettre aux mélomanes de profiter d’un catalogue de performances en livestream. 

Depuis son lancement en 2007, Bandsintown s’efforce de remplir les salles de concert du monde entier grâce à ses 58 millions d’utilisateurs. Mais que se passe-t-il lorsque ces lieux de divertissement demeurent inlassablement fermés en raison de la pandémie, plongeant dans la précarité de nombreux professionnels de l’industrie musicale ? L’application avance une solution sous la forme de Bandsintown PLUS, un nouveau service d’abonnement dédié aux concerts en livestream.

Chaque mois, les mélomanes américains pourront assister en ligne à 25 représentations de nombreux artistes internationaux. Et il y en a pour tous les goûts : des talents émergents comme le trio californien We the Commas et le Canadien ODIE, mais également des groupes aussi établis que Waxahatchee et Rodrigo y Gabriela. Des concerts de Phoebe Bridgers, Soccer Mommy, Little Dragon, Empress Of et Chromeo seront aussi retransmis sur Bandsintown PLUS dans les prochaines semaines. En bonus : le nouveau service propose divers avantages à ses membres,  allant du Q&A intimiste avec leurs artistes préférés à l’accès à des concerts diffusés sur d’autres plateformes.

Pour en profiter, il suffit de s’acquitter d’un abonnement mensuel de 9,99 dollars. Un montant qui n’est pas sans rappeler ceux des plateformes de streaming Netflix, Disney + et même Spotify. “Depuis un an, nous sommes avides de spectacles en direct et d’une chance de soutenir les artistes que nous aimons. Bandsintown PLUS est l’occasion de s’affranchir des problèmes de coût et de lieu qui ont souvent rendu difficile la tenue de concerts”, explique Fabrice Sergent, directeur associé de Bandsintown.

Un nouveau secteur qui a rapporté 600 millions de dollars

Bien que leur réglementation soit encore sujette à controverse, les concerts en livestream sont en passe de devenir une véritable source de revenus pour les artistes en mal de tournées mondiales. Selon un récent rapport de MIDiA Research, ces prestations musicales ont généré 600 millions de dollars en 2020, avec une rafale d’événements payants organisés durant les deux derniers mois de l’année. C’était notamment le cas du dernier concert immersif de Dua Lipa, “Studio 2054”, pour lequel cinq millions de billets avaient été écoulés. 

“Les concerts en livestream ont encore un long chemin à parcourir, comme l’illustre le fait que le taux de pénétration ne soit que de 9% et que leur public soit essentiellement composé d’hommes jeunes”, notent les auteurs de l’étude. Si les concerts en livestream étaient marginaux il y a quelques années, il faudra compter avec eux à l’avenir. “Le livestream pourrait être au secteur de la musique en direct ce que la télévision payante est au sport, créant à long terme un marché encore plus important. Mais d’ici là, il y a encore beaucoup de travail à faire”.

Source: Lire L’Article Complet