Mode

Selena Gomez adopte la tendance la plus controversée du moment

Depuis plusieurs semaines, un grand débat capillaire anime la jeune génération. Selon eux, la raie sur le côté serait ringarde. Dans son dernier clip, Selena Gomez nous prouve le contraire.

Selena Gomez s’imagine à la tête d’un salon de beauté. Dans le clip de sa chanson en duo avec le français DJ Snake, « Selfish Love », la jolie brune nous invite dans un institut très complet. Coiffure, massage, épilation, cabine de bronzage… La chanteuse dévoile une vidéo 100 % beauté. Côté beauty look, l’interprète de « Lose You To Love Me » s’affiche avec une coupe de cheveux tout en volume et ultra-vintage. Le petit détail ? La raie sur le côté. Réalisée par son ami et coiffeur de toujours, Hung Vanngo, cette coiffure s’inscrit pile dans l’actualité. Depuis plusieurs semaines, un débat capillaire agite le réseau social Tik Tok. À coup de centaines de vidéos, la génération Z (personnes nées entre 1997 et 2010) tente de prouver que la raie sur le côté, très largement adoptée dans les années 90 à 2000, est désormais ringarde. Si on ne sait pas encore de quel côté se range la chanteuse, il semblerait que son dernier clip nous laisse quelques lourds indices. 

https://www.instagram.com/p/CMAclOrDkfF/

Voir cette publication sur Instagram

La génération Z VS la raie sur le côté des millenials  

C’est un drôle de débat qui agite l’application chinoise. Une guerre des générations qui prend comme sujet la raie sur le côté. Pour les jeunes, rien de mieux que la raie au milieu pour une chevelure au top. Un challenge a même été lancé afin de voter pour la meilleure façon de positionner ses cheveux. Résultat ? Les réactions des adolescentes des années 90 ne sont pas fait attendre. Car à l’époque, cette façon de se coiffer était partout. Grâce à elle, une large mèche se dessinait sur le côté de notre visage et offrait à nos cheveux un joli mouvement. Si la génération Z est bien décidée à y mettre fin, les millenials moulés dans leur jean slim n’ont pas dit leur dernier mot.

Source: Lire L’Article Complet