Mode

Photos : Donald Trump : Découvrez son évolution "no look" au fil des années !

Public.fr a décidé de revenir sur l’évolution look (ou plutôt no look) du plus décrié des présidents américains.

Si le président des États-Unis a pu faire volte-face moult fois sur divers sujets, une chose est sûre : il est très constant dans son look et son apparence. Malgré toutes ces décennies passées sous les feux des projecteurs et des moqueries, il est resté fidèle à ces détails toujours à la limite du ridicule. Petit récap’ !

La cravate : En tant que businessman, Donald Trump a toujours porté le classique costume/cravate. Sauf que chez lui la cravate a eu l’effet inverse de l’effet escompté. Au lieu de lui donner une certaine allure, elle l’a toujours décrédibilisé. Pourquoi ? Parce qu’elle est toujours trop longue (comme sa langue ?). Soit elle lui sert de cache-sexe, soit elle virevolte au vent lui donnant un air négligé tout comme ses costumes mal taillés et trop grands.

Le teint : Donald Trump a bonne mine ? Son teint carotte est surtout artificiel. Difficile de comprendre pourquoi il continue à forcer sur les UV, le fond de teint et l’autobronzant quand sa mine est la risée du web, des médias, de la planète… Qu’on le compare à une carotte, ça n’a pas l’air de l’émouvoir plus que cela.

Les cheveux : Encore une « mignonnerie » qui a forgé l’image du personnage Trump. Ses implants capillaires et sa moumoute l’ont rendu célèbre. Les parodies ne manquent pas et plus on se moque, plus il insiste. Qu’est-ce que ça révèle du personnage ? Que Trump est insensible aux moqueries. Il porte ce qu’il veut sans se soucier de qui que ce soit. Il a l’air complètement ridicule ? Aucune importance. Il est adepte du dicton : il n’y a pas de mauvaise pub, il n’y a que de la pub…

La posture guerrière : On ne devient pas milliardaire en étant une sage brebis. Et au-delà des discours violents et agressifs, tout dans la gestuelle de Donald Trump est provocation. Un sourire carnassier et crispé, des gestes de défis… Tout dans son body langage dépeint un personnage va-t-en-guerre, un rouleau compresseur méprisant qui n’a rien de très sympathique.

Et pour découvrir toutes les photos, rendez-vous dans le diaporama ci-dessus !

La rédac’

Source: Lire L’Article Complet