Mode

Le lancement de la Air Jordan de Dior affole la Toile

Le mini-site lancé ce jeudi et permettant d’accéder aux baskets Air Dior via un système d’inscriptions, a été pris d’assaut. Le stock a trouvé preneur en quelques heures.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Linkedin
  • Whatsapp

L’engouement a été immédiat. Lancé jeudi 25 juin à 13 heures, le mini-site donnant accès à la chaussure Air Dior présentée à Miami en décembre, a été victime de son succès. Les inscriptions ont été closes dans les heures qui ont suivi son lancement. Elles sont le sésame pour récupérer les baskets en boutique. Imaginée à l’occasion des 35 ans de la branche Air Jordan de Nike et du tout premier lancement de la collection Dior Homme aux États-Unis la Air Dior, qui revisite le modèle culte Air Jordan 1, ces sneakers ne sont disponibles que sur inscription préalable. Et déjà sold out.

Sur cette basket unique en cuir blanc et gris, la virgule de Nike est imprimée du légendaire monogramme Dior. «Un voyage vers les sixties», selon Kim Jones, directeur artistique de la ligne masculine, qui s’est inspiré des motifs vintage de la griffe. Quant à la semelle, elle est bleue et translucide et accueille également le logo de la marque.

«J’ai choisi de collaborer avec Jordan parce que Christian Dior lui-même a collaboré avec les meilleures marques américaines de son époque. J’adore mélanger différents mondes, différentes idées – Dior et Jordan sont deux emblèmes d’excellence absolue dans leurs domaines. Les rassembler avec cette collaboration spéciale, c’est proposer quelque chose d’excitant et de vraiment nouveau», confiait le designer à WWD, en décembre.

En images, six clichés exclusifs du livre Dior par Peter Lindbergh

Dior dans l’objectif de Lindbergh : un ouvrage en deux tomes retraçant soixante-dix ans d’histoire de la maison.

Alek Wek, dans le tailleur Bar créé par Christian Dior.
Ensemble de la ligne Corolle, collection Haute Couture, printemps-été 1947.

Saskia de Brauw dans une robe Diorama.
Ligne Corolle, collection Haute Couture, printemps-été 1947.

Kiki Willems dans une robe Nuit de Grenade par Yves Saint Laurent.
Collection Haute Couture, printemps-été 1960.

Le lancement initial, prévu en avril, a dû être repoussé de quelques semaines, pour pallier aux aléas liés à la crise du coronavirus. «Pour assurer la sécurité de tous, en accord avec les recommandations des autorités publiques, et pour renforcer la coordination des mesures internationales, Dior a décidé de repousser le tirage au sort international pour la sortie de la collection capsule Air Dior réalisée en collaboration avec Jordan Brand», annonçait ainsi la maison il y a plusieurs semaines.

En vidéo, Dior dévoile le sac Lady Dior D-Lite

Finalement, il n’a pas été question de tirage au sort, mais de la technique dite du «premier arrivé, premier servi». Sur le mini-site, deux modèles ont été proposés : une basket basse, vendue 1700 euros, et une autre montante, à 1900 euros. Les acheteurs ont ensuite indiqué la taille et l’adresse où aller chercher les chaussures. Quant à la date, encore inconnue, elle leur sera communiquée plus tard.

Cet article, initialement publié le 10 décembre 2019, a fait l’objet d’une mise à jour.

Source: Lire L’Article Complet