Voyage en Provence : nos conseils pour bien visiter les champs de lavande

Entre le Luberon et la montagne de Lure, dans les villages perchés entourés de champs, les jardins d’abbaye et les marchés, goûtez toutes les saveurs de la Provence.

Restez informée

Le charme de Simiane-la-Rotonde saute aux yeux et aux narines. Arpentez ses calades (ruelles en pente pavées) bordées d’hôtels particuliers aux portes en bois ouvragé, jusqu’au château sommital, dont la rotonde romane, constituée de douze voûtes sur croisée d’ogives, offre son acoustique exceptionnelle aux concerts de musique baroque donnés ici. Dans les appartements Renaissance, on s’initie aux vertus des huiles essentielles. A l’extérieur, la moindre brise apporte des fragrances champêtres, un pot-pourri où dominent les effluves puissants de la lavande, avec les notes plus suaves de la sauge sclarée et la douce odeur du foin coupé. Prolongez ce festival olfactif à l’abbaye de Valsaintes toute proche, dont les jardins abritent une roseraie riche de cinq cents variétés.

Un atelier pour créer son propre parfum

Rejoignez Banon, émergeant de son tapis mauve. Connu pour on fromage de chèvre, ce village médiéval abrite la plus grande librairie de France en milieu rural . Au Bleuet, vous trouverez sûrement le livre de recettes qui nous permettra de cuisiner les bons produits du terroir des marchés locaux. Comme ceux de Forcalquier et de Manosque qui regorgent de tomates parfumées, d’huiles d’olive savoureuses, de fruits gorgés de soleil, et du meilleur de l’artisanat provençal. Visitez le musée Artemisia dans le très beau couvent des Cordeliers du XIIIe siècle, afin de découvrir la culture des plantes à parfum, aromatiques et médicinales de la région. Un parcours ludique et instructif que vous pourrez prolonger par un atelier invitant à créer un macérat huileux ou un herbier odorant. Il vous sera même possible de créer votre parfum comme un professionnel.

Valensole, capitale de la fleur mauve

En passant par le village de Mane, dominé par sa forteresse édifiée du XIIe au XVIIe siècle, arrêtez-vous au prieuré de Salagon. Classée monument historique, son église romane aux vitraux contemporains est entourée de six hectares de jardins thématiques. Labellisé « Jardin remarquable », ce musée en plein air raconte l’histoire de la culture et de l’utilisation des plantes en Provence. Il accueille une multitude d’essences pour tous les usages (médicinal, ornemental… voire maléfique), et un odorant jardin des senteurs. C’est en traversant la Durance que l’on rejoint Valensole, la capitale de la fleur mauve. Des sentiers balisés permettent de se balader le long de champs de lavande ou de lavandin (un hybride au parfum plus camphré mais moins subtil que la lavande fine), dont les rangs bosselés forment un velours côtelé qui s’étend à perte de vue. On ne manque pas de faire une halte chez un distillateur pour rapporter un flacon de cette huile si essentielle… à la Provence.

Voyage pratique

Séjourner

  • A Forcalquier. Le Charembeau. Dans une ancienne ferme du XVIIIe, hôtel écoresponsable avec piscine, tennis… Chambre double à partir de 90€, charembeau.com
  • A Niozelles. Le Relais d’Elle. Chambres et table d’hôtes dans un grand mas provençal. Chambre double à partir de 70€, relaisdelle.com
  • A Oraison. L’Oustaou d’Oulivié. Bastide entourée d’oliviers, table d’hôtes et cours de cuisine. Gîtes 6 p. à partir de 950 €/sem. oustaou.fr

Savourer

  • A Forcalquier. Aux 2 Anges. Cuisine provençale de produits du marché. Menu 17 €. Tél.: 04 92 75 04 36.
  • A Banon. Les Vins au Vert. Bar à vins et assiettes gourmandes. Formule à partir de 14,50 €. restaurant- caviste-banon-04.fr
  • A Lurs. La terrasse de Lurs. Bistrot-pays, produits locaux et cuisine du terroir. Plats à partir de 13€, laterrasse delurs.fr.

Infos

tourisme-alpes-haute-provence.com

A lire aussi :

⋙ Partez à la découverte du Lubéron, le pays du melon et de la lavande

⋙ Huile essentielle de lavande : quels sont ses bienfaits et comment l’utiliser ?

⋙ La Provence, une source d’inspiration pour la cosmétique

Source: Lire L’Article Complet