Lifestyle

VMA, qu'est ce que c'est et comment bien la calculer ?

La ”vitesse maximum aérobie“, est la vitesse de course atteinte par un coureur quand il est arrivé à son niveau de consommation maximale d’oxygène. Celle-ci est appelée “VO2MAX“.

La VMA, c’est quoi ?

La VMA est une valeur exprimée en km/h, comprise entre 8 et 24. Cette notion, quelque peu étrange, est très répandue dans le monde du sport. Et pour cause, elle a plusieurs utilités fondamentales. En effet, elle permet de déterminer la puissance cardiovasculaire d’un athlète.

La VMA est un des éléments majeurs pour un runner, puisqu’elle lui permet d’améliorer ses séances d’entraînement, en fixant de manière très précise les vitesses à respecter. Elle permet aussi d’établir les objectifs d’un athlète en compétition, en fonction de son niveau, que la VMA aura pu évaluer.

Plus le sportif pourra être capable de consommer une grande quantité d’oxygène, plus sa VMA sera élevée, et ainsi ses qualités sportives améliorées. Pour un athlète, il est impossible d’augmenter indéfiniment sa VMA, puisque celle-ci dépend de plusieurs facteurs génétiques et physiologiques. Généralement, un sportif peut courir à 100% de la VMA durant 3 à 8 minutes.

Calculer sa VMA et test de la VMA

Pour un sportif, qui plus est un runner, il est donc primordial de connaître sa VMA. Pour cela, il existe diverses méthodes. La plus fiable est le calcul informatique de la VMA, la plupart du temps réalisé en laboratoire. Avec un test, l’ordinateur mesure la VO2MAX de l’athlète, qui augmente sa vitesse de course par palier. Après avoir déterminé sa VO2MAX, un rapide calcul avec la formule de Léger et Mercier permet de connaître sa VMA : VMA = VO2MAX/3,5.

Pour ceux n’ayant pas la chance de disposer d’appareillage complexe, il est possible de calculer sa VMA avec des tests sur le terrain. Il en existe une multitude, donc le plus répandu est certainement celui de Luc-Léger, la VMA 20. L’athlète effectue des allers-retour sur 20 mètres, avec une vitesse initiale de 4km/h, et accélère de 0.5km/h par palier de 1 minute.

Le Test Vaméval

Le test Vaméval est également très répandu. Les athlètes courent à une vitesse progressivement accélérée par paliers d’une minute (de 0,5 km/h avec des plots espacés de 20m). Avec une vitesse initiale de 8km/h, les coureurs doivent atteindre le palier suivant à chaque coup de sifflet ou marqueur sonore (un par minute).

Le test prend fin une fois que l’athlète n’atteint pas le plot au rythme indiqué. Sa VMA est ensuite déterminée avec une table de conversion, en prenant comme référence le dernier palier atteint. Il existe bien d’autres tests, comme le Luc-Léger, Léger-Boucher, Conconi, Gacon, et demi-Cooper.

Source: Lire L’Article Complet