Lifestyle

Une nouvelle arnaque sévit sur WhatsApp, méfiez-vous !

Un simple code à six chiffres à renvoyer à un de vos amis… Tel est le mécanisme de cette nouvelle escroquerie qui circule sur le réseau social. On vous explique.

Restez informée

Les malfaiteurs ne manquent ni de toupet ni d’imagination. La dernière arnaque en date, qui a pour objectif de pirater votre compte WhatsApp, en est la preuve. Le mécanisme de cette arnaque est malin et plus élaboré. Vous recevez d’abord par SMS de WhatsApp (soi-disant) vous indiquant un code à six chiffres. Il ressemble à ceux utilisés en cas de double authentification pour sécuriser un compte. Naturellement, vous vous demandez pourquoi vous avez reçu ce code. Apparaît alors immédiatement un message d’un de vos contacts sur votre compte WhatsApp. Le voici : « Bonjour, désolé je vous ai envoyé un code à 6 chiffres par SMS par erreur, pouvez-vous me le transférer s’il vous plaît ? C’est urgent. » Peu méfiantes, de nombreuses personnes sont tombées dans le panneau et ont spontanément répondu au message sur le réseau social et renvoyé le dit code tout simplement, pensant à une simple erreur. Mais leurs comptes ont immédiatement été hackés et et leurs identités WhatsApp usurpées ont servi à diffuser cette nouvelle arnaque.

Méfiance donc si vous recevez des messages étranges, même si vous les pensez dignes de confiance car ils viennent d’un de vos contacts. Au moindre doute, adressez-vous à votre ami ou votre connaissance par un autre biais (téléphone, une autre appli…) pour confirmer qu’il est à l’origine de cette demande via WhatsApp.

Et bien sûr, si vous rencontrez le message douteux décrit ci-dessus avec le fameux code à six chiffres, ne répondez surtout pas et supprimez tout de suite la discussion en cours (en cliquant sur les trois petits boutons situés en haut à droite de votre écran).

A lire aussi :

⋙ Comment bloquer un contact sur Whatsapp ?

⋙ Partager sa position GPS avec WhatsApp ou Google Maps, c’est facile

⋙ Arnaque : attention aux cartes cadeaux Lidl

Source: Lire L’Article Complet