Lifestyle

Une chanson « sur la surconsommation » pour Céphaz à « Eurovision France »

  • Huit artistes solo, trois duos et un trio sont en lice pour Eurovision France, c’est vous qui décidez !, la sélection française pour l’Eurovision qui sera diffusée le 30 janvier sur France 2.
  • Céphaz est en lice avec la chanson On a mangé le soleil.
  • « Elle est joyeuse et elle porte un message profond, pas moralisateur, sur la surconsommation », explique l’artiste à 20 Minutes.

Cette année, douze chansons peuvent espérer représenter la France à l’Eurovision en mai. Mais il n’y aura qu’une élue. Elles seront départagées le 30 janvier au soir, sur France 2, dans le cadre d’Eurovision France, c’est vous qui décidez ! présentée par Stéphane Bern et Laurence Boccolini.

D’ici là, 20 Minutes vous propose de découvrir chaque jour les artistes qui, en solo, en duo ou en trio, sont engagés dans la compétition. Céphaz, 27 ans, révélé par Depuis toi, sortie l’été dernier, tentera sa chance avec On a mangé le soleil. Une chanson qui sous ses airs joyeux parle de surconsommation.

Comment êtes-vous venu à la musique ?

Je fais de la musique depuis que je suis tout petit. Je suis né au Ghana, je regardais mon père jouer de sa guitare traditionnelle qu’il avait fabriquée lui-même. J’étais émerveillé, ça m’a attrapé et je me suis mis à chanter parce que ça me rendait heureux. Au Ghana, j’écoutais de la musique traditionnelle, de l’afro pop, le groove. Lorsque j’ai été adopté à 9 ans par mes parents français, je suis parti vivre à Cape Town (Afrique du Sud). J’y ai découvert une autre culture, d’autres musiques, comme celle de l’artiste sud-africaine Brenda Fassie. A mes 18 ans, on a déménagé à Mayotte. C’est là où j’ai commencé à apprendre la langue française. Et deux ans plus tard, je me suis installé à Saint-Etienne où j’ai continué à faire de la musique.

En quoi « On a mangé le soleil » serait-elle une bonne représentante de la France à l’Eurovision ?

C’est une chanson assez groovy, qui fait danser. Elle est joyeuse et elle porte un message profond, pas moralisateur, sur la surconsommation, qui nous concerne tous et mérite d’être partagé. L’Eurovision serait l’occasion idéale.

A quoi peut-on s’attendre avec votre prestation dans « Eurovision France » ?

J’ai beaucoup insisté auprès de mon équipe pour que ce soit coloré. Je vais être entouré de musiciens pour faire vivre le groove de la chanson.

Si je vous dis « Eurovision », à quelle chanson ou artiste pensez-vous spontanément ?

Amir. J’ai découvert l’Eurovision en 2019, avec la participation de
Bilal Hassani. Je ne connaissais pas le concours avant. Je n’ai découvert qu’après qu’Amir avait participé à l’Eurovision avec J’ai cherché, j’ai été surpris.

En dehors de votre participation à « Eurovision France », avez-vous d’autres projets ?

J’ai un album qui va sortir. Il n’y a pas encore de dates précises. Les chansons parleront d’amour, de sujets de société, de mes proches, de situations personnelles… Il y a des morceaux plus posés, d’autres plus énergiques, tout en essayant de garder des mélodies un peu anglo-saxonnes.

Source: Lire L’Article Complet