Lifestyle

"Tu deviendras hétéro, mon fils", un doc édifiant sur les thérapies de conversion sexuelle

Dans le documentaireTu deviendras hétéro, mon fils, la réalisatrice Caroline Benarrosh a enquêté aux États-Unis sur les thérapies de réorientation sexuelle suivies par des milliers d’Américains homosexuels dont les familles veulent «réparer» l’identité.

Dans l’Amérique puritaine, assumer son homosexualité ne va pas de soi. Sous la pression sociale et familiale et parfois par conviction religieuse, des milliers d’Américains s’engagent chaque année à suivre des thérapies dites «de conversion». En 2018, le cinéma s’était déjà emparé de ce sujet tabou, notamment avec le film Boy Erased, dans lequel Nicole Kidman incarnait la mère d’un jeune homosexuel convaincue des bienfaits de ces thérapies. Ou encore avec Come as You Are, de Desiree Akhavan avec Chloë Grace Moretz.

Humiliation et violences physiques

Souvent dirigées par des communautés religieuses qui promettent de «réparer une orientation sexuelle déviante», ces méthodes virent souvent à l’humiliation et aux violences physiques. Plus de 700.000 personnes homosexuelles – dont la moitié de mineurs – seraient passées par ces centres toujours considérés comme légaux dans une quarantaine d’états américains. En France, la députée LREM Laurence Vanceunebrock s’est penchée sur ces pratiques et a déposé un projet de loi pour les interdire en espérant un examen du texte début 2021.

À lire aussi : Exorcisme, hypnose, retraite religieuse…Les «thérapies de conversion» dans le viseur »

Un combat difficile

Fruit d’une enquête menée aux États-Unis par Caroline Benarrosh, le documentaire Tu deviendras hétéro, mon fils (1) donne la parole aux victimes, aux familles, aux défenseurs de ces thérapies et à leurs opposants qui veulent mettre fin à ces méthodes dangereuses. Un combat rendu difficile à l’heure où le vice-président américain Mike Pence et d’autres proches de la Maison-Blanche refusent de condamner ces pratiques.

Proposé par l’émission «Le Monde en face» sur France 5, ce film inédit de 70 minutes sera suivi d’un débat animé par Marina Carrère d’Encausse.

(1) À voir mardi 8 septembre à 20h50 sur France 5.

Source: Lire L’Article Complet