Lifestyle

Stress post-traumatique, anxiété, insomnie… Un malade de la Covid-19 sur 5 souffrirait ensuite d'un trouble psychique

En septembre dernier, des chercheurs alertaient déjà sur une potentielle “troisième vague silencieuse”, synonyme d’une augmentation des maladies neurodégénératives à cause du coronavirus. Ce 9 novembre 2020, un rapport publié dans la revue médicale The Lancet révèle de nouvelles conséquences à long terme de la Covid-19 sur l’organisme de certains malades. En effet, ses conclusions suggèrent que les personnes atteintes ont plus de risque de développer des troubles de santé mentale. Dans les trois mois suivant l’infection, un patient sur cinq en serait par ailleurs diagnostiqué.

  • Elle chute dans un escalator, des policiers interviennent

    KameraOne

  • Covid-19: les autorités sanitaires constatent des «premiers signes» d'amélioration en Allemagne

    Le Figaro

  • Philippines: après le passage du typhon Vamco, la capitale Manille sous les eaux

    Le Figaro

  • Un plongeur découvre une étrange créature marine à Malte

    KameraOne

  • Amélie de Montchalin: «40% des agents de l'État hors éducation nationale télétravaillent»

    Le Figaro

  • Fermeture des commerces: Laurent Wauquiez appelle à «supprimer les charges en période de confinement»

    Le Figaro

  • «C'est un confinement un peu hypocrite»: les Parisiens désabusés avant un nouveau conseil de défense

    Le Figaro

  • «Maurice Genevoix entre ici avec tous ceux de 14», déclare Emmanuel Macron au Panthéon

    Le Figaro

  • Rencontre avec Timothy Verdon, directeur du musée de l'Opera dell'Duomo

    Le Figaro

  • Visite de l'exposition «Le Corps et l'âme, de Donatello à Michel-Ange, sculptures de la Renaissance italienne»

    Le Figaro

  • Pousser les murs pour accueillir toujours plus de malades du Covid

    AFP

  • Arabie Saoudite: attaque contre le cimetière non-musulman de Jeddah lors d'une cérémonie commémorative du 11-Novembre

    Le Figaro

  • Hongkong ouvre un parc en plein air respectant la distanciation sociale

    KameraOne

  • L'Heure des pros : Pascal Praud raille la faute d'orthographe d'Emmanuel Macron et enchaîne les approximations

    Télé Loisirs

  • Présidentielle américaine: contester les résultats des élections «n'est pas inhabituel», assure le chef des républicains au Sénat

    Le Figaro


  • Elle chute dans un escalator, des policiers interviennent
    Lorsqu'une femme est tombée dans un escalator dans une station de métro de la ville d'Hefei, en Chine, des policiers ont immédiatement réagi pour la secourir.


    KameraOne


  • Covid-19: les autorités sanitaires constatent des «premiers signes» d'amélioration en Allemagne
    L'Allemagne, qui a fermé pour un mois ses bars, restaurants et de nombreux équipements collectifs, connaît de «premiers signes» d'amélioration de la courbe des infections au nouveau coronavirus. C’est ce qu’a «indiqué» Lothar Wieler, le directeur de l'institut de veille sanitaire Robert Koch. Il a annoncé ce jeudi 12 novembre, lors d'une conférence de presse, que «la courbe s'aplatit», précisant toutefois que les mesures de restriction, comme les distances sociales ou le port du masque, allaient «longtemps nous accompagner».


    Le Figaro


  • Philippines: après le passage du typhon Vamco, la capitale Manille sous les eaux
    Le 12 novembre 2020, la capitale des Philippines Manille a été balayée par le typhon Vamco. C’est le troisième typhon en trois semaines dans cette région. D’importantes inondations ont provoqué des dégâts matériels conséquents. 400 000 personnes ont dû être évacuées. De nombreuses régions de l’archipel demeurent sans électricité et les télécommunications restent limitées.


    Le Figaro

VIDÉO SUIVANTE

Des conséquences physiques et psychologiques

Pour obtenir ces résultats, les chercheurs de l’Université d’Oxford (Royaume-Unis) ont étudié les dossiers médicaux de 69 millions d’Américains. Parmi eux, plus de 62.000 avaient contracté le coronavirus. Ils ont constaté qu’environ 20 % de ces malades ont reçu le diagnostic d’une pathologie psychiatriquestress post-traumatique, anxiété, dépression, insomnie, démence — dans les 90 jours suivant le diagnostic de la Covid-19. C’est deux fois plus que chez ceux qui n’en ont pas souffert. Au contraire, les individus déjà touchés par une maladie mentale étaient 65 % plus susceptibles d’être infectés par le virus.

Toutefois, les scientifiques pointent les limites de leur étude. Il est possible que les professionnels de santé aient été plus attentifs à la santé mentale de leurs patients atteints de la Covid-19, ce qui aurait conduit à une évaluation plus rapide de leur état psychique, souvent difficile à établir. Ils insistent par ailleurs sur la nécessité de se pencher davantage sur les conséquences non seulement physiques, mais psychologiques du virus. Des recherches ont déjà montré que le coronavirus pouvait être la cause de cauchemars, d’hallucinations, d’un vieillissement du cerveau ou d’autres problèmes cognitifs.

Une hausse des troubles de santé mentale

Plus largement, la pandémie a un impact non négligeable sur la santé mentale des gens. Les spécialistes ont déjà constaté une augmentation du nombre de personnes souffrant de syndrome de stress post-traumatique, de solitude, de dépression et l’anxiété causés par l’incertitude de la situation mondiale. Si bien que d’après une enquête de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Covid-19 perturbe les services de santé ‎mentale dans la plupart des pays. Les experts s’attendent d’ailleurs à voir ces problèmes se développer chez un plus grand nombre de personnes encore cet hiver.

Source: Lire L’Article Complet