Lifestyle

Rêver qu'on retourne à l'école : ce que ce songe révèle

On a beau avoir quitté les salles de classe depuis un bail, ces dernières reviennent parfois nous hanter la nuit avec leur cortège de maîtresse, tableaux noirs et bonnets d’âne. Que signifie ce retour à l’école ? Éléments de réponses avec un psychanalyste spécialiste du langage des rêves.

«Au tableau !» Il y a bien longtemps que vous n’avez pas entendu cette phrase, et pourtant cette nuit, vous vous êtes retrouvé(e) immergé(e) dans la salle de classe de votre école d’enfance le temps d’un songe. «N’y voyez pas là un excès de nostalgie», nuance Tristan-Frédéric Moir, psychanalyste et spécialiste du langage du rêve. En réalité, ce scénario onirique nous renverrait à la manière dont on se perçoit au sein d’un groupe. Explications.

En vidéo, quels aliments privilégier pour mieux dormir ?

Un examen de la vie

Tic, tac. Tic, tac. L’horloge tourne, vous êtes assis à votre bureau en train de vous creuser les méninges pour venir à bout d’une composition sur la gouvernance européenne depuis le traité de Maastricht. Terreur pour certains, challenge pour d’autres… L’épreuve sur table fait partie des grands classiques du rêveur selon Tristan-Frédéric Moir, en particulier pour celui ou celle qui doute. «À travers ce rêve, la personne matérialise son angoisse d’être illégitime dans un domaine, personnel ou professionnel, observe le psychanalyste. Si elle échoue à cette épreuve, elle aura en quelque sorte échoué à un examen de la vie.»

Et ce n’est pas n’importe quel examen que notre inconscient choisit de nous faire passer. Généralement, le rêve se produit pendant les épreuves du baccalauréat. «Au sens propre, le mot bac désigne un moyen de transport pour traverser d’une rive à l’autre. Cela symbolise une étape d’affirmation de soi : ce moment où l’on passe à l’âge adulte et où l’on se sent intégré comme tel parmi les autres», détaille le psychanalyste.

Parfois, on se réveille sans connaître le résultat des efforts grattés sur papier. D’autres fois, on s’imagine devant le bulletin de notes. Certaines personnes passent par exemple tout leur rêve à chercher leur nom sur une liste d’admission avant de réaliser que non seulement elles ont réussi l’examen mais qu’elles repartent également avec une bonne note. «Ce nom écrit correspond à notre identité et prouve que l’on existe bien parmi les autres, rapporte Tristan-Frédéric Moir. Très souvent le rêve signale et stigmatise ce type d’angoisse pour nous signifier qu’elle n’a pas lieu d’être.»

Des mathématiques pour freiner l’émotion

De temps à autre, ce sont plus précisément les matières scientifiques qui s’invitent dans nos songes. Quelle est la racine carrée de 695,37 ? Votre cerveau est en surchauffe et pas de chance, vous n’avez aucune calculette à votre disposition. Les mathématiques ce n’est pas automatique pour tous et cette matière prend un malin plaisir à venir nous titiller pendant le sommeil. Fort heureusement, elle viendrait porter conseil. «À chaque problème mathématique, sa solution logique, analyse le psychanalyste. Le songe invite ici à ne pas se laisser trop submerger par ses émotions et a contrario de faire preuve de pragmatisme dans notre quotidien.»

Le professeur, projection de soi ou des autres

Après vous, il s’agit du personnage principal du scénario onirique. Maître(esse) ou enseignant du secondaire, le professeur représente dans la réalité comme dans le rêve une figure d’autorité. Sauf que pendant la nuit, ce rôle en cache un autre. Il se substitue à celui des parents ou du supérieur hiérarchique. «Si le professeur se montre sévère, cela illustre un antécédent de relation nuisible, une trop forte pression parentale ou professionnelle», rapporte Tristan-Frédéric Moir.

Dans le cas où une conversation avec l’enseignant s’engage, gardez un œil sur son comportement : essayez de vous souvenir comme il s’anime et s’exprime. «Il peut s’agir d’une projection de soi avec laquelle on peut discuter», ajoute le psychanalyste.

Gare à l’excès de spontanéité

Plus rare mais tout aussi marquant : vous vous retrouvez nu(e) comme un ver dans la cour de récréation. Rassurez-vous, ce rêve ne traduit pas un fantasme d’exhibitionnisme qui sommeillerait en vous. «Lorsqu’une personne se dévoile trop spontanément en public, cette totale “mise à nue” peut en déconcerter plus d’un, explique Tristan-Frédéric Moir. Le songe conseille alors de freiner cet élan et de s’aligner sur les codes de représentation du groupe.» Vous voilà prévenu(e)s.

Source: Lire L’Article Complet