Lifestyle

Remontées acides (RGO) : ces 5 règles à adopter pour moins souffrir

Appliquer scrupuleusement ces cinq conseils d’hygiène permettrait de réduire de plus d’un tiers les symptômes de reflux d’après une nouvelle étude.

Restez informée

Les personnes qui souffrent d’un reflux gastro-œsophagien (RGO) chronique devraient se voir préconiser en première intention, avant de prendre des médicaments, un certain nombre de mesures d’hygiène pour diminuer leurs symptômes. Une nouvelle étude à grande échelle réalisée sur les femmes confirme que l’adoption de 5 gestes essentiels peut changer la vie. Elle permettrait de réduire significativement les reflux d’après les scientifiques du Massachusetts General Hospital à Boston (Etats-Unis). Ils ont analysé le suivi de près de 43 000 femmes âgées de 42 à 62 ans et interrogées sur leurs brûlures d’estomac. Leurs résultats sont parus dans le JAMA.

Ils ont montré que les femmes qui adhéraient à ces cinq principes d’hygiène quotidienne réduisaient leurs symptômes de RGO de 37 % par rapport aux autres. Chez celles qui prenaient des médicaments anti-reflux, les symptômes étaient encore plus diminués par la combinaison du traitement et de ces mesures.

– Ne pas fumer

– Pratiquer une activité physique modérée à vigoureuse au moins 30 minutes par jour

– Limiter sa consommation de certaines boissons (café, thé et soda) à deux par jour

– Adopter une alimentation légère et équilibrée

– Maintenir un poids de santé

Le mode de vie doit être une priorité pour ces patients chroniques, d’autant plus qu’on sait que la prise de médicaments anti-reflux, les IPP (inhibiteurs de la pompe à protons), comme le Mopral, ont de multiples effets indésirables et sont même dangereux en cas d’utilisation prolongée. Pourtant, chaque année, ces traitements sont prescrits à près de… 16 millions de Français qui se plaignent d’acidité gastrique. A méditer !

A lire aussi :

⋙ Remontées acides : des médicaments dangereux pour les reins

⋙ Médicaments anti-acides : ils augmentent aussi le risque de décès !

⋙ Démence : attention aux médicaments anti-acides

Source: Lire L’Article Complet