Lifestyle

Quels sont les plus beaux endroits de la presqu’île de Crozon ?

En face de Brest, aux confins du Finistère, la presqu’île de Crozon s’étend au cœur du parc naturel régional d’Armorique, bordée par l’Aulne maritime, la rade de Brest et la mer d’Iroise. Nos 12 idées de balades dans les plus beaux endroits de la presqu’île.

La pointe de Pen Hir

A l’extrême ouest de la presqu’île, c’est l’un des lieux les plus prisés des visiteurs de passage à Crozon. Une fois sur les falaises, de nombreux points de vue s’offrent au regard : la pointe du Raz, qui fait face à la pointe Saint-Mathieu, et les îles d’Ouessant et de Molène au large. Mais quand le brouillard dissipe l’horizon, c’est le sentiment de se tenir au bout du monde qui prend le dessus.

Les menhirs de Raguénez

Ne passez pas devant en croyant qu’il s’agit simplement de rochers banals. A Raguénez se trouvent en effet trois menhirs en quartzite, qui faisaient sûrement partie d’un alignement mégalithique. Le plus grand d’entre eux fait 2 mètres 30 de hauteur !

>>> Si vous voulez découvrir en images les plus beaux endroits de la presqu’île de Crozon, direction notre diaporama !

Le quartier des artistes à Camaret-sur-mer

Inspirés par son port de plaisance, sa tour Vauban, sa chapelle Rocamadour ou encore ses alignements mégalithiques, de nombreux artistes se sont installés à Camaret-sur-mer, dans le quartier Saint-Thomas devenu, en 1992, le “quartier des artistes”. Amateurs de peinture, de dessin ou encore de sculpture, n’hésitez pas à pénétrer l’antre de ces créateurs !

L’ancienne abbaye de Landévennec

Véritable vestige de l’histoire bretonne, l’abbaye de Landévennec a été fondée à la charnière des Ve et VIe siècles, ce qui fait d’elle la plus ancienne fondation monastique de la région. Transformée en musée, c’est aujourd’hui un site archéologique sur lequel ont été mises au jour plusieurs reconstructions successives. Il atteste notamment de l’évolution des modes de vie des moines au fil des siècles.

La plage de Pen Hat

Même si la baignade y est interdite, en raison des baïnes, un bon bol d’air marin sur la plage de Pen Hat (ou Pen Had), sur la commune de Camaret-sur-mer, vaut le détour. C’est l’un des endroits de la côte où l’eau est la plus claire, ce qui donne un paysage de carte postale idyllique.

Le village de pêcheurs de Morgat

Cet ancien port de pêche ouvert sur la baie de Douarnenez, auparavant village de pêcheurs spécialisé dans le thon et la sardine, est aujourd’hui une station balnéaire très prisée des amoureux de nature. Ses maisons colorées, sa grande plage et sa situation sur le sentier de randonnée GR34 en font une destination idéale pour toute la famille. L’on vient surtout admirer une curiosité de la nature, des grottes marines nées de l’érosion marine, qui a creusé les falaises.

L’île de l’Aber

Surmontée d’un fort, cette île, qui devient presqu’île à marée basse, a souvent été un poste stratégique en termes militaires. Un fort y a notamment été érigé en 1862, sous ordre de Napoléon III, dont l’on peut observer des ruines aujourd’hui. Des vestiges de la Seconde guerre mondiale se trouvent également sur l’île, au milieu d’une faune et d’une flore luxuriantes.

Le village de Locronan

Avec ses maisons et bâtiments en granit, Locronan fait à la fois partie des “petites cités de caractère” et des “plus beaux villages de France”. Il tire son nom de saint Ronan, qui christianisa la ville au VIe siècle. Locronan connut son heure de gloire au XVIème siècle grâce à son savoir-faire dans la fabrication de la toile à voile. Dans le centre-ville, ne manquez pas l’église Saint-Ronan et la chapelle du Pénity, ainsi que le puits de la place centrale.

Le cap de la Chèvre

C’est un endroit que celles et ceux qui souffrent de vertige n’apprécieront pas particulièrement… néanmoins, ce cap, dont les falaises donnent abruptement vers la mer, offre l’un des plus beaux panoramas de la presqu’île de Crozon, du cap Sizun à la pointe de Pen Hir, voire à celle de Saint-Mathieu, avec une vue sur les îles de Molène et d’Ouessant, mais aussi sur celles de Sein et du Ponant.

Le fort des capucins à Roscanvel

Construit en 1848 selon des plans de Vauban, qui l’avait imaginé 150 ans plus tôt, le fort des capucins se situe sur l’îlot du même nom, sur la commune de Roscanvel, au pied de la falaise. Il a été pensé en même temps que le fort du Minou, au nord, pour protéger l’accès à l’entrée du goulet de Brest. On y arrive par un petit pont édifié peu après l’érection du fort, après une belle balade iodée.

L’île Vierge

Arriver à la pointe Saint-Hernot, alias l’Île Vierge, c’est avoir une seconde l’impression d’avoir quitté la Bretagne pour la Corse. Ce site aussi sauvage que fragile accueille de nombreux touristes, qui viennent notamment fouler sa plage, nichée au sein d’une petite crique pourtant difficile d’accès. Du fait de sa très grande fréquentation, son accès est régulièrement soumis à des fermetures, afin de préserver ce joyau du territoire breton.

Les Tas de Pois

Perchés sur la pointe de Pen Hir, jetez un œil à l’horizon : vous tomberez alors sur de drôles de rochers alignés, qui portent des noms bien bretons : Petit Dahouët, Grand Dahouët, Penn-Glaz, Chelott, Bern-Id et Ar Forc’h. Ce sont des figures incontournables des Fêtes maritimes de Brest, lors desquelles de vieux gréements serpentent entre eux. Loin d’être de simples monuments figés, ils sont aussi le terrain de jeu des amateurs d’escalade, qui se lancent à leur assaut.

A lire aussi :

⋙ Quels sont les plus beaux villages de France ?

⋙ Quels sont les plus beaux endroits de France ?

⋙ Quelles sont les plus belles villes de Normandie ?

Source: Lire L’Article Complet