Lifestyle

Quel est le sol idéal pour un balcon ?

On aura tendance à le négliger, gardant parfois le béton originel un peu triste… Le choix du revêtement de sol du balcon est pourtant essentiel pour ce qui est de l’esthétique et du confort ! D’autant plus avec l’arrivée des beaux jours, quand le balcon devient presque une pièce à part entière. Dalles clipsables, gazon synthétique, carrelage, lames en bois, tapis d’extérieur… Faisons le point sur les différentes possibilités qui s’offrent au sol de votre balcon.

Avant d’arrêter votre choix, notez toutefois qu’il faudra vous renseigner sur le règlement de copropriété si vous habitez en immeuble afin de respecter les règles parfois imposées aux parties privatives extérieures. Si vous habitez en maison, vérifiez auprès de votre municipalité les règles éventuelles.

  • 5 conseils de pro pour aménager une petite terrasse d’appartement de ville
  • 8 façons d’isoler sa terrasse des curieux

Les lames en bois comme sol de balcon

Les lames en bois sont élégantes, elles viendront agrandir visuellement les petits balconsBois exotique (teck, ipé…) ou bois européen (pin, chêne…), les essences sont nombreuses à être utilisables en extérieur. Le bois requiert un entretien spécifique : une à deux fois par an, il faudra huiler les lames afin de ralentir leur grisaillement et parfois faire usage d’un dégriseur et d’un saturateur.

Les lames en bois nécessitent une installation plus complexe : contrairement aux caillebotis qui se posent à même le sol, les lames se vissent sur des lambourdes. Ainsi, le balcon est rehaussé de plusieurs centimètres (8 cm environ).

Les lames en composite sont une bonne alternative au bois massif : plus abordables, plus faciles à entretenir, elles ne souffrent pas des problèmes de grisaillement du bois. Un défaut toutefois : les lames en composite stockent la chaleur, ce qui peut se révéler assez peu agréable en été.

Le gazon artificiel comme sol de balcon

Envie de verdure ? Et pourquoi ne pas se tourner vers le gazon artificiel ? Ses avantages sont nombreux : il est esthétique, très agréable sous le pied, résistant à l’humidité et très facile à entretenir. En effet, on oublie la corvée de tondeuse et d’arrosage, un coup d’aspirateur de temps à autre sera largement suffisant.

Il se présente en dalles ou en rouleaux et est très facile à poser sur le revêtement existant avec un adhésif double face. Toutefois, préférez un gazon synthétique de qualité et anti UV afin d’assurer sa longévité (jusqu’à 10 ans).

>> Caillebotis de gazon artificiel “Runnen”, 29,99 euros, IKEA

Le carrelage comme sol de balcon

Vous cherchez un revêtement de balcon durable et élégant ? Optez pour le carrelage sans hésiter.

Le carrelage est très facile à entretenir (il suffira de le nettoyer à l’eau savonneuse quand le besoin se fera sentir) et très résistant. Il s’agit peut-être de la solution qui offre le plus de possibilités esthétiques : motifs graphiques ou imitation bois, couleurs naturelles ou plus soutenues, etc. On choisira un carrelage traité pour résister au gel et au soleil.

La pose du carrelage demandera quelques compétences de bricoleur (et un peu de matériel). Il faudra notamment prévoir lors de la pose une pente qui permettra un bon écoulement de l’eau. Attention toutefois au poids du carrelage : veillez à vérifier la charge maximale que votre balcon peut supporter avant de vous lancer dans des travaux.

>> Carrelage “Puzzle By Barber Osgerby”, prix sur demande, Mutina

Les caillebotis comme sol de balcon

Les caillebotis pourront être en bois, en composite, en polypropylène… Il s’agit de dalles carrées ou rectangulaires qui se posent directement au sol ou qui sont clipsables.

On trouvera des dalles de différentes grandeurs, à adapter à la taille du balcon. En termes de design, les possibilités sont nombreuses : coloris, motifs, essences, etc. Il sera possible de créer de jolis effets géométriques en jouant avec le quadrillage des dalles.

Les caillebotis sont très rapides et très faciles à poser.  Pour l’entretien, tout dépendra du choix du matériau : les matières composites ou le  polypropylène ne nécessiteront qu’un simple nettoyage quand le sol est sale tandis que les dalles en bois devront être huilées une à deux fois par an.

>> Dalle de terrasse composite anthracite Blooma “Angara”, 30,94 le m2, Castorama

Le tapis extérieur comme sol de balcon

Voici l’option qui ravira les moins bricoleurs (et les locataires) : les tapis outdoor se glisseront sous votre mobilier d’extérieur pour une ambiance très cocon.

Les tapis en fibres synthétiques (polypropylène, vinyle, PVC) résisteront mieux aux intempéries et seront plus simples à entretenir que les tapis en fibres naturelles (joncs de mer, bambou). Ces derniers devront être réservés aux balcons bien abrités.

>> Tapis tissé à plat extérieur “Morum”, 39,99 euros, IKEA

Source: Lire L’Article Complet