Lifestyle

Pédocriminalité : Free héberge la moitié des fichiers pédopornographiques d'internet

Un rapport qui pourrait porter préjudice au groupe français…

Il y a quelques jours, le Centre canadien de protection de l’enfance a publié un rapport sur l’accessibilité des images d’abus pédosexuels sur Internet. Une étude qui pointe du doigt le géant des télécommunications Free, et par conséquent son propriétaire Xavier Niel. En effet, selon le rapport, près de la moitié des fichiers pédopornographiques du monde est “hébergée physiquement” et téléchargée via les services de télécommunications de Free. En chiffres, cela représenterait 1,1 millions de photos et vidéos à caractère pédopornographique. Si ni le groupe, ni son propriétaire n’ont répondu publiquement à cette étude, l’ONG canadienne désigne Free comme l’unique responsable…

Donc #Free héberge 50% des fichiers pédos mondiaux selon le rapport d’une ONG canadienne de protection de l’enfance.Je ne sais pas si Le Monde va parler de ce rapport paru mercredi.???? https://t.co/XzIuU8DnuP

D’après le Centre canadien de protection de l’enfance, Free a une “responsabilité légale et morale” de s’assurer de l’utilisation de ses services, ici utilisés de manière illégale, alors que les données du rapport montrent que “le service de Free est massivement utilisé pour le partage d’images et de fichiers pédocriminels”. Internet est aujourd’hui le terrain de jeu des pédocriminels, d’un côté pour le téléchargement de fichiers pédosexuels, mais aussi pour approcher des adolescents ou enfants sur les réseaux sociaux. C’est notamment un des combats de l’association Les Enfants d’Argus, qui traque les pédocriminels sur internet.

Source: Lire L’Article Complet