Lifestyle

Marie-Gaëlle Cals (Un si grand soleil) : "J’aimerais jouer davantage avec mon mari"

Quand Marie-Gaëlle Cals, la juge Alphand dans Un si grand soleil, du lundi au vendredi à 20 h 40 sur France 2, n’est pas en tournage, elle écrit, joue du piano et s’occupe des deux enfants qu’elle a eus avec Jérémy Banster (Julien Bastide).

Cécile Alphand se retrouve au cœur d’une nouvelle intrigue. Que peut-on en dire ?

Marie-Gaëlle Cals : Je ne suis pas encore au bout de cette intrigue, que je découvre au fur et à mesure que je reçois les textes. Cécile est chargée d’instruire un dossier qui nécessite de faire appel à un comportementaliste animalier. Christophe (Hubert Benhamdine) entre dans sa vie et quelque chose se noue entre eux.

Au lancement de la série, Cécile était mariée mais avait une aventure avec Manu, puis une relation un peu sulfureuse avec Yannick. La voici avec Christophe. Et Alain dans tout ça ?

Cette fois-ci, je crains que ce ne soit la fin de ce mariage. Pourtant, elle tient à son mari mais leur histoire est complexe. Si Alain (Frédéric van den Driessche) a compris qu’ils étaient arrivés au bout, Cécile, elle, se voile la face. C’est son roc, son équilibre, elle a du mal à le lâcher.

Le couple formé par Christophe et Cécile sera-t-il pérenne ?

Pour l’instant, on en est au stade de la romance. C’est frais, joyeux. On verra où ça les mène. J’aime beaucoup cette intrigue parce qu’elle me permet de sortir de l’aspect purement informatif de mon personnage et de l’emmener vers quelque chose de plus léger. On la découvre peu à peu, c’est intéressant.

Aller sur le terrain de la comédie, c’était un souhait de votre part ?

Je ne l’ai jamais évoqué avec les équipes artistiques mais je suis heureuse qu’on m’y autorise. C’est virevoltant et ça me ramène à mes premières amours, le théâtre.

Cécile n’a ni parent, ni fratrie, ni enfant. Comment l’avez-vous construite ?

C’est la première fois que je m’élance avec si peu d’éléments. Ce qui m’a plu avant tout, c’était l’ambition des producteurs, leur enthousiasme communicatif. J’ai trouvé la proposition moderne. Ça aurait été dommage de ne pas sauter dans le train.

Avec quels personnages aimeriez-vous partager davantage d’intrigues ?

Il y en a plein, à commencer par Jérémy Banster. On en a très envie tous les deux (ils sont mariés depuis quatorze ans, ndlr ). J’espère que ça se fera. Mélanie Maudran, Chrystelle Labaude et Maëlle Mietton sont aussi des comédiennes avec lesquelles j’aimerais tourner davantage.

Source: Lire L’Article Complet