Lifestyle

Mariage Covid : règles pour se marier, pas plus de 10 personnes à Nice

De nouvelles mesures sont attendues à Lyon et à Nice d’ici samedi, et les restrictions prises dans les Bouches-du-Rhône seront davantage contrôlées, a annnoncé Olivier Véran ce 17 septembre. En Meurthe-et-Moselle, les mariages pourraient bientôt être interdits. Le point sur les dernières annonces.

  • Mesures à Lyon et Nice
  • Mariage à Marseille
  • Mariage à Bordeaux
  • Départements zone rouge
  • Où, quand porter un masque
  • Combien d’invités ?
  • Cluster mariage
  • Rassemblement 6 personnes
  • Peut-on se marier dans une salle ?
  • Reporter son mariage à 2021

Nouvelles restrictions à Lyon, rassemblement limité à 10 à Nice

[Mise à jour du 18 septembre à 14h35]. Après les mesures restrictives annoncées cette semaine à Marseille et à Bordeaux, Olivier Véran a annoncé ce 17 septembre que les contrôles allaient être renforcés. Le gouvernement a également demandé aux préfets des Alpes-Maritimes et du Rhône, “de proposer d’ici samedi” des mesures restrictives “pour enrayer la circulation du virus“. Le préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzales, a indiqué ce vendredi que les rassemblements de plus de 10 personnes seront interdits à Nice, dans les lieux publics. En outre, des mesures “encore plus fortes” pourraient être prises au niveau local, à Marseille et en Guadeloupe (possible fermeture des bars, interdiction des rassemblements publics….). Le ministre de la Santé a indiqué que le gouvernement resterait “extrêmement attentif à l’évolution de l’épidémie” pour Lille, Toulouse, Rennes, Paris et Dijon, où le taux d’incidence en population générale est élevé “de l’ordre de 3 à 4 fois la cote d’alerte”.

Quelles mesures pour les mariages à Marseille ?

Le 13 septembre, Renaud Muselier, président LR de la région Sud Provence-Alpes-Côte-d’Azur (Paca) avait fait savoir qu’il souhaitait “interdire les fêtes de mariage à Marseille en raison de la recrudescence des cas de Covid-19. Il faut interdire les fêtes de mariage. Vous vous mariez, mais vous ne faites pas la fête derrière, vous attendez. Parce que vous vous embrassez tout le temps dans les mariages“, avait-il déclaré sur RTL dans Le Grand Jury. Ce 14 septembre, le préfet de la région Christophe Mirmand a annoncé que les réunions de plus de 10 personnes, y compris dans le cercle amical ou familial devront être reportées ou annulées. Il a également pris d’autres mesures restrictives pour limiter la propagation du Covid-19 dans les Bouches-du-Rhône parmi lesquelles : l’extension du port du masque obligatoire dans 27 communes, de 6h à 2h, la fermeture des bars, restaurants et cafés de 0h30 à 6h, pas de soirées dansantes dans les établissements qui reçoivent du public. En outre, les rassemblements de plus de 1000 personnes sont interdits sur la voie publique ou dans les établissements recevant du public, et les rassemblements (statiques) de plus de 10 personnes ne sont plus autorisés sur les plages, dans les jardins publics qui pourraient par ailleurs fermer à 20h. Comme pour Bordeaux, les sorties scolaires, fêtes étudiantes sont annulées, comme certains événement (foire internationale de Marseille, Journée du Patrimoine ou encore la Fête des voisins). Les contrôles de ces mesures vont être renforcées, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran ce 17 septembre.

Pas de fêtes dansantes à Bordeaux

A Bordeaux, de nouvelles mesures ont été annoncées par la préfète Fabienne Buccio ce 14 septembre lors d’une conférence de presse : les rassemblements sont limités à 10 personnes en extérieurs. “Les rassemblements, c’est 10 personnes, mais on peut avoir une jauge jusqu’à 1 000“, a-t-elle précisé. Les couples qui souhaitent réunir leurs proches devront donc obtenir “une autorisation avec un protocole sanitaire”. Par conséquent, les mariages ne sont pas interdits, mais les couples ne pourront organiser de fête dansante. En outre, les fêtes étudiantes ne sont plus permises, les sorties scolaires arrêtées et les fêtes foraines ainsi que les brocantes n’auront plus lieu. 

Interdiction des mariages en Meurthe-et-Moselle ?

Le préfet de Meurthe-et-Moselle Arnaud Cochet a annoncé ce 17 septembre qu’il souhaitait annuler les fêtes de mariages et les rassemblements festifs en famille, pour limiter la propagation du virus. “J’ai adressé un courrier aux maires le 15 septembre en leur demandant certaines recommandations, notamment à veiller de ne plus utiliser les salles des fêtes ou les salles communales pour des mariages ou encore des rassemblements familiaux” a-t-il déclaré sur France Bleu.

Liste des départements classés en zone rouge

Ce 11 septembre, le Premier ministre Jean Castex a appelé les Français à redoubler de vigilance, en annonçant que 42 départements étaient placés en zone rouge. Si ce classement n’a pas de grande conséquence, “il permet au préfet en lien avec les autorités sanitaires et des élus locaux de déclencher des mesures supplémentaires de réduction des risques, notamment sur le port du masque, les rassemblements sur l’espace public, les grands événements ou les horaires d’ouverture de certains commerces“.

Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Loiret, Côte-d’Or, Seine-Maritime, Nord, Pas-de-Calais, Bas-Rhin, Sarthe, Maine-et-Loire, Loire-Atlantique, Ille-et-Vilaine, Gironde, Pyrénées-Atlantiques, Hérault, Haute-Garonne, Gard, Tarn-et-Garonne, Pyrénées-Orientales, Aude, Rhône, Ain, Puy-de-Dôme, Loire, Isère, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse, Corse-du-Sud, Haute-Corse, Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion, Mayotte.

Mariage Covid : où doit-on porter le masque ?

Qu’il s’agisse de la mairie, d’une salle de restaurant ou d’un lieu privé, les gestes barrière restent de rigueur afin de limiter la propagation du virus : lavage des mains à l’entrée et à la sortie de la salle de cérémonie, distanciation sociale d’au moins 1 mètre entre 2 personnes. Rappelons qu’à l’échelle locale, et en fonction de la configuration des lieux, les mairies mais aussi les salles de réception sont susceptibles d’appliquer d’autres restrictions. Il est donc primordial de vous renseigner très précisément sur ces questions avant le grand jour. Aussi, le port du masque est obligatoire : 

  • Pour toutes les personnes âgées de 11 ans et plus
  • Lors du choix de la robe de mariée, en boutique ou chez une créatrice
  • A la mairie lors des mariages civils. Les cérémonies seront également plus espacées de manière à pouvoir désinfecter les lieux entre deux mariages
  • Dans les lieux de cultes, à la mosquée, à l’église ou à la synagogue
  • Le masque peut également être imposé dans la rue, à la sortie de la mairie par exemple sur décision du préfet.
  • Lors du cortège, dans la voiture des mariés, si le conducteur et les passagers qui accompagnent le marié ou la mariée ne font pas partie du même foyer
  • Dans un restaurant, si vous organisez un repas de mariage avec vos proches. Rappelons que les buffets et cocktails ne sont plus recommandés, et bien entendu, il faudra se retenir de serrer les marier dans les bras.
  • Masque en dentelle ou brodé, le nouvel accessoire des mariées ?

    Pour s'unir, les mariées devront cacher leur beau sourire sous un masque. Alors, autant qu'il soit perlé, en dentelle et assorti à la robe de mariée. Certaines créatrices proposent des éditions limitées et le masque anti-Covid pourrait même devenir le cadeau préféré des invités.

  • "On s'est marié masqués, en petit comité !"

    Malgré les restrictions d'invités, les consignes sanitaires strictes et la distanciation sociale, Marine et Thibault ont décidé de maintenir leur mariage civil le 6 juin. Sitôt déconfinés, ils se sont mariés masqués. Témoignage.

Combien de personnes peut-on inviter à son mariage ?

Limités à 10 personnes pendant l’état d’urgence (avant le 11 juillet) puis à 30 personnes, les rassemblements restent restreints pour éviter toute propagation du Covid-19. A l’issue de la cérémonie à la mairie, les jeunes mariés peuvent néanmoins convier un plus grand nombre de convives à leur fête de mariage si elle a lieu dans un lieu privé ou une maison, un appartement, à condition de respecter les gestes barrières. En revanche, vous ne pourrez pas faire appel à des prestataires extérieurs tels que des serveurs ou des cuisiniers pour organiser un repas de fête chez vous.

Dans un restaurant, une salle polyvalente ou un chapiteau, les établissements recevant du public et qui sont situés dans une zone de circulation active du virus, peuvent accueillir des groupes de moins de 10 personnes, ou selon l’espace disponible, accueillir davantage de monde, à condition de pouvoir laisser un siège libre entre chaque place assise.

Des médecins invitent les Français à éviter les rassemblements privés

Dans une tribune publiée ce 13 septembre au Journal du Dimanche, six médecins ont tenu à rappeler les risques de contagion des fêtes privées. “Nous, médecins, ne sommes pas dans l’injonction. Mais il faut prendre soin les uns des autres et peut-être siffler la fin de la récréation. Évitez, autant que possible, les rassemblements privés. Plus une pièce est petite, plus elle contient de monde, moins elle est aérée, et plus vous augmentez les risques“, ont-ils écrit.

Les rassemblements limités à 6 personnes en Angleterre

Ce 8 septembre, Emmanuel Macron avait invité les Français à être “plus vigilants dans les moments de vie privée”, car “c’est souvent dans les moments familiaux que les contaminations se font”. En Angleterre, les rassemblements de plus de six personnes sont interdits dès le 14 septembre, à l’extérieur ou en intérieur, même si une fête de famille est organisée en privé, à la maisonEn Espagne, les rassemblements au sein de la famille seront désormais limités à 10 personnes, tandis que les Allemands ne pourront plus se réunir à plus de 50 personnes et ce jusqu’à la fin de l’année 2020.

Des clusters suite à des mariages

Les fêtes de famille et les mariages font partie des activités où le risque de transmission du virus est le plus important. De nombreux clusters ont d’ailleurs été signalés suite à des mariages organisés, comme ce fut le cas à Orléans en août dernier, où près de 50 cas positifs au Covid-19 avaient été enregistrés suite à un rassemblement de plus de 250 personnes. A la Milesse le 22 août, puis à Coulans-sur Gée dans la Sarthe début septembre, de nouveaux cas ont été enregistrés.

Peut-on se marier à la mairie, en privé, dans une salle ?

“La célébration des mariages peut se faire en présence d’une assemblée élargie, dont le nombre de personnes est déterminé en fonction de la taille de la salle des mariages et de la possibilité de faire respecter la distance barrière d’un mètre entre les personnes”. Le ministère de l’Intérieur avait rappelé que, jusqu’au 30 octobre prochain, les mesures d’hygiène doivent continuer à être appliquées “en tout lieu et en toutes circonstances, y compris dans les lieux privés.

Louer une maison est donc jusqu’à présent toléré, s’il y a un grand jardin, par exemple, qui permette d’espacer les invités. Pour l’heure, il n’y a pas vraiment de règles formelles pour les mariages organisés dans un lieu privé. Il est par exemple possible de danser dans un lieu privé, en respectant les gestes barrière, mais les soirées dansante sont interdites en intérieur et en extérieur dans un lieu loué.

Notons également que selon le décret n°2020-663 du 31 mai 2020, les salles sont autorisées à accueillir des invités selon les conditions suivantes : 

  • Les personnes accueillies doivent avoir une place assise,
  • Une distance d’un siège est laissée entre les sièges occupés par chaque personne ou chaque groupe de moins de dix personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble ;
  • L’accès aux espaces permettant de se regrouper est interdit sauf s’ils sont aménagés de manière à garantir une distanciation physique suffisante.
  • Le port du masque est obligatoire dans les établissements autorisés à accueillir du public.

A chacun d’être responsable, donc, pour éviter les risques de propagation du virus.

  • Garden party : 15 idées déco pour un mariage simple et délicat

    Parfaite pour les mariages en plein air, la déco "garden party" allie matières naturelles, lumière feutrée et objets chinés pour une ambiance très conviviale. Zoom sur 15 idées champêtres, bucoliques et pleines de charme.

Faut-il reporter son mariage à 2021 ?

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

La question d’un éventuel report se pose désormais pour les mariés de l’automne. Face au nombre de cas de Covid-19 qui augmentent depuis la rentrée de septembre, certains invités refusent parfois même d’assister au mariage de leurs proches. Les mariages d’octobre ou de novembre, inquiètent évidemment les fiancés qui ignorent s’ils pourront célébrer leur mariage comme ils l’espéraient. Comme pour cet été, certains ont déjà pris la décision de reporter leur mariage à 2021

Source: Lire L’Article Complet