Lifestyle

Ma Classe à la maison : le CNED, cible de nouvelles cyberattaques

Ce jeudi matin, au troisième jour d’enseignement à distance, les élèves de primaire, du collège et lycée ne pouvaient toujours pas se connecter. "Tous les sites du CNED et les plateformes Ma Classe à la maison sont de nouveau les cibles de cyberattaques depuis cette nuit

  • Enquête parquet de Paris
  • Cours à la maison : à quelles dates ?
  • Continuité pédagogique
  • Cned Ma classe à la maison
  • Applications scolaires
  • Collégiens et lycéens

Cned : de nouvelles attaques informatiques

[Mise à jour du 8 avril à 10h36]. Ce jeudi matin, vers 8h30, au troisième jour de l’enseignement à distance, la plateforme du CNED Ma Classe à la maison était de nouveau en panne. Les élèves de primaire, du collège et du lycée n’ont pas pu y accéder. “Tous les sites du CNED et les plateformes Ma Classe à la maison sont de nouveau les cibles de cyberattaques depuis cette nuit” précise le CNED. Hier, les parents étaient de nouveau confrontés à des bugs et des ralentissements de connexions. “Ces dernières heures, les services du CNED ont été l’objet de nouvelles malveillances” précisait le ministère dans un communiqué du 7 avril. 

  • Depuis le premier jour d’enseignement à distance, ce mardi 6 avril, les ENT (espace numérique de travail) étaient inaccessibles. Les outils numériques, notamment les services de la plateforme du Cned Ma Classe à la maison ont été la cible d’attaques informatiques “apparemment venues de l’étranger pour empêcher les serveurs de fonctionner”, a précisé Jean-Michel Blanquer sur France info. “Ces faits sont la conséquence de plusieurs attaques de type DDoS simultanées sur les serveurs” précise le ministère de l’Education dans un communiqué du 6 avril. En ce qui concerne les ENT (environnements numériques de travail) dans les cinq régions (Hauts-de-France, Île-de-France, Grand-Est, Nouvelle Aquitaine et Occitanie) ayant connu des blocages et des temps d’inaccessibilité, ils étaient à nouveau possibles ce mercredi. Des ralentissements ont néanmoins été signalés en région Île-de-France et en région Grand-Est. 
  • Bugs des ENT lors des premiers jours d’enseignement à distance. Ce mercredi, lors d’une séance de questions au gouvernement, Jean-Michel Blanquer a répondu aux sénateurs. “Cela s’est mal passé dans certaines parties du territoire, parce que les environnements numériques de travail (ENT) n’ont pas pu supporter l’afflux immédiat des quelques millions d’élèves. Cela nous renvoie aux prestataires” estime le ministre de l’Education nationale. Il a également défendu  les enseignants qui étaient prêts, précisant que les cyber-attaques des infrastructures scolaires étaient une réalité. Selon lui, “les régions et départements ont également leur part de responsabilité”

Le parquet de Paris ouvre une enquête

Ce mercredi 7 avril, la section cybercriminalité du parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête, confiée à l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLTIC). Le parquet de Paris précise que cette enquête est ouverte pour “accès frauduleux à un système de traitement automatisé” et “entrave au fonctionnement” du système.

Cours à la maison : à quelles dates ?

Les élèves de primaire, collège et lycée suivent les cours à distance à compter de ce mardi 6 avril, durant une semaine. Il seront ensuite en vacances scolaires pour deux semaines, dont les dates seront cette fois communes à tous les écoliers, quelle que soit la zone A, B ou C, du 12 au 26 avril. Si les écoliers reprennent le chemin de l’école le 26 avril, les élèves du secondaire continueront les cours à distance une semaine de plus avant de retourner en cours le 3 mai. Les parents devront alors prendre le relai, pour faire cours à la maison. Si l’expérience n’est pas nouvelle, voici quelques conseils pour trouver les bons outils et vous organiser avec les enfants, pour les cours à la maison.

  • Fermeture des écoles : calendrier du primaire au lycée

    Les crèches, écoles, collèges et lycées ferment pour trois semaines. Dès le 5 avril, les cours seront suivis durant une semaine à distance, puis dès le 12 avril, les élèves auront deux semaines de vacances simultanées pour les trois zones. Le point sur le calendrier.

Comment assurer la continuité pédagogique ? 

Comment lui permettre de continuer d’apprendre à la maison ? L’Education nationale a mis en place différentes alternatives. Quel que soit son âge (de la maternelle à la terminale), les enfants doivent garder un contact régulier avec les professeurs et les camarades, entretenir leurs connaissances déjà acquises et acquérir de nouveaux savoirs. Pour ce faire : 

  • L’établissement possède des outils mis à la disposition des parents : ENT, messagerie… 
  • Pour les élèves qui n’auraient pas accès à internet, un dispositif adapté est proposé systématiquement
  • Votre enfant peut continuer de s’appuyer sur les manuels scolaires distribués en début d’année
  • Les cours diffusés sur la Maison Lumni, émission animée par Alex Goude, proposent des programmes pédagogiques avec de la lecture, des mathématiques, du Français, pour les élèves de 3 ans à 18 ans, elle permet de faire école à la maison, avec des professeurs en direct. 
  • Lumni : le programme du CP à la Terminale

    France 4 relance son programme scolaire avec l'émission La Maison Lumni, animée par Alex Goude, pour accompagner les élèves durant les semaines de cours à distance. Découvrez le programme pour les élèves du CP au lycée, du lundi au vendredi.

  • Le réseau canopé : mis en place par l’éducation nationale, il conseille des lectures, propose des cours en ligne et via sa plateforme Etincel, offre des enseignements professionnels et technologiques.
  • Autre ressource numérique, le site Mes cours en solo, qui s’adresse à tous les niveaux confondu pour des cours de Français, maths, sciences, langues vivantes et anciennes. 
  • Eduthèque, plus précisément dédiée aux lycéens qui préparent le bac, propose des ressources culturelles et scientifiques. 
  • Afin de compléter ce qui est proposé directement par l’établissement scolaire de votre enfant et tous ces outils génériques accessibles gratuitement et librement, le Cned a mis en place le dispositif “Ma classe à la maison”. 

Avec le Cned, la plateforme “Ma classe à la maison”

La plateforme du Cned “Ma classe  la maison” est adaptée à tous les niveaux, depuis l’école, en passant par le collège et jusqu’au lycée. Tous les élèves peuvent y accéder gratuitement. Il ne s’agit pas de réaliser des évaluations, de donner des devoirs ou d’effectuer des corrections de copie. Cette plateforme divisée en trois niveaux vient simplement soutenir le maintien de la classe de façon virtuelle, pour ne pas freiner les apprentissages de l’élève. Les trois plateformes permettent de réviser les cours, via des activités en ligne, des exercices, des ressources en langues vivantes ou encore des séances de cours. Pour clore chaque enseignement, une synthèse regroupant les notions essentielles est proposée à l’enfant. 

Ma classe à la maison, école 

Sur cette plateforme se trouvent des enseignements de la petite section de maternelle à la fin du CM2 dans toutes les matières enseignées. 

Ma classe à la maison, collège

La section collège propose des enseignements en maths, français, histoire-géographie, sciences, langues… Adaptés aux différents parcours, filière générale de la 6ème à la 3ème mais aussi Segpa, section d’enseignement général et professionnel adapté. 

Ma classe à la maison, lycée 

Dans la rubrique lycée de ce programme, on trouve toutes les formations possibles : filière générale, donc, mais aussi bacs STMG et ST2S. Ainsi que toutes les spécialités : mathématiques, numérique et sciences informatiques, espagnol, italien, allemand, anglais, latin, grec, histoire-géographie-géopolitiquesciences politiques, sciences économiques et sociales, humanité-littérature-philosophie, sciences de la vie et de la terre, physique-chimie, arts plastiques, musique. 

D’autres outils pédagogiques, plus ludiques et parfois un peu plus pratiques, complètent ces enseignements. 

Applications scolaires, quelles sont-elles ? 

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Pour maintenir le rythme, et garder un aspect ludique dans l’apprentissage, de nombreux sites et applications permettent de soutenir le programme de l’éducation nationale en dehors de l’école.

Les applications pour les plus jeunes, de la maternelle au primaire :

  • Epopia, site spécialisé dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture pour les élèves du CP au CM2 (primée par l’Education nationale et le concours Lépine), met à disposition ses ressources gratuitement. Les contenus sont adaptés à tous : exercices de grammaire et de conjugaison, jeux éducatifs, méthodes de lecture façon Montessori… Il y a une multitude de fiches disponibles, validées par des enseignants et des orthophonistes. Le plus : une fois imprimée, la fiche s’utilise sans écran ! Son fondateur, Rémy Perla, papa de deux enfants et expert en éducation, a créé un “guide de survie” pour les parents qui n’ont pas l’habitude de faire l’école à la maison. Pour en savoir plus : www.epopia.com.
  • Ultra-pratique, l’application Educartable permet de discuter directement avec le professeur, via un carnet de liaison virtuel. Les devoirs y sont classés par matières, les documents peuvent être partagés et téléchargés en toute simplicité. Anciennement appelée Edumoov, l’appli Educartable conçue par des professeurs des écoles est particulièrement utilisée pour échanger plus facilement entre les enseignants et les élèves, et ainsi suivre la scolarité de son enfant à distance. Disponible comme webApp, sur Google Play et l’App Store. En savoir plus sur www.educartable.com
  • Avec Kaligo, le service de Learn&Go, les petits vont adorer apprendre et s’entraîner à écrire. Cette fois, il n’est pas question de recopier sur son cahier, mais d’écrire à l’aide d’un stylet (ou de son doigt) directement sur la tablette. Cette application ludique s’adapte aux enfants de 3 à 7 ans, avec 10 thématiques d’exercices personnalisables par groupes de niveaux.
  • Dernière option, Hugo L’escargot, site spécialisé dans les activités créatives (DIY, bricolage, coloriages, jeux et comptines pour enfants…), il propose également des fiches pédagogiques à imprimer, de la maternelle au CM2. Elles permettent aux enfants d’apprendre l’anglais, le Français, l’Histoire et la géographie, les mathématiques ainsi que les Sciences et la découverte du monde. Site : www.hugolescargot.com
  • Le Soleil, notre étoile

  • Conjugaison du verbe finir

  • Conjugaison du verbe voir

Pour les collégiens et lycéens :

  • Google Classroom connaît depuis quelques mois un véritable succès. Les enseignants peuvent y créer des devoirs, s’organiser avec leurs élèves et communiquer facilement avec eux. L’outil permet notamment de partager un document aux élèves, ou d’envoyer automatiquement une copie à chacun d’entre eux. De leur côté, les enfants sont invités à rendre leurs devoirs via la plateforme. Un outil bien pratique pour poursuivre les cours à distance.
  • ShcoolMouv est une application de soutien qui scolaire propose des cours en vidéo, avec des contenus liés aux programmes scolaires pour les élèves de la 6ème à la Terminale. Ce site d’accompagnement pédagogique 100% numérique permet également aux enseignants et à leurs élèves de communiquer via un tchat. Pratique pour s’échanger les corrections et les devoirs ! Site : www.schoolmouv.fr
  • Côté mathématiques, on utilise Kwyk. Ce site permet aux collégiens et aux lycéens de s’entraîner en mathématiques, en physique-chimie, mais également en Français. Cette solution est également adaptée aux professeurs qui peuvent créer, en quelques clics, un devoir maison. Le site Kwyk assure des corrections automatiques et propose plus de 4000 exercices ! Site : www.kwyk.fr

Source: Lire L’Article Complet