Lifestyle

Lauralee Bell : "Les Feux de l’amour m’ont aidée à devenir forte"

Incontournable Cricket dans Les Feux de l’amour, du lundi au vendredi à 11 h 00 sur TF1, l’actrice américaine se confie sur cette série créée par ses parents.

Vous êtes l’une des rares actrices à tourner dans Les Feux de l’amour depuis votre enfance…

Lauralee Bell : Je me sens tellement chanceuse. Très peu de personnages du feuilleton ont commencé dès l’adolescence. Les Feux de l’amour ont changé ma vie, non seulement en tant que comédienne, mais aussi et surtout en tant que femme. Ce feuilleton m’a aidée à devenir une femme forte qui n’a pas peur de prendre des risques au quotidien.

Est-ce qu’il y a quelque chose que vous aimeriez changer ou explorer avec Cricket ?

Je regrette qu’elle soit exclusivement devenue cette femme sérieuse qui a le goût des affaires. Je ne comprends pas pourquoi elle reste en permanence derrière son bureau. J’aimerais qu’elle puisse rencontrer de nouvelles personnes, s’amuser, tomber amoureuse.

Comment expliquez-vous la longévité de cette série, créée par vos parents William J. Bell et Lee Phillip Bell ?

Ils savaient à quel point il est important d’explorer les relations humaines. Dans Les Feux de l’amour, nous prenons le temps de grandir avec les personnages, avec les couples, comme pour l’histoire d’amour entre Nikki et Victor, qui a duré trente-cinq ans à l’antenne !

Vous dites être devenue une femme qui prend des risques grâce aux Feux de l’amour. Pourquoi ?

Mes enfants ont aujourd’hui 18 et 20 ans (Samantha et Christian, ndlr). Ils s’éloignent de la maison. Je peux me concentrer davantage sur mon travail, proposer des projets en dehors des États-Unis. Je suis en pourparlers avec des sociétés de production françaises. J’aimerais vraiment travailler avec la France.

Pour quelle raison ?

J’ai toujours été passionnée par ce pays. Je n’oublierai jamais l’accueil chaleureux que les Français m’ont réservé. Des fans criaient "Cricket Cricket ! Cricket !" (elle imite l’accent français). Les paparazzis me suivaient dans tous mes déplacements !

Source: Lire L’Article Complet