Lifestyle

Jurassic World 3 : le nombre délirant de tests Covid utilisés sur le tournage

Le tournage de "Jurassic World 3" s’est enfin terminé, après plus de dix-huit mois de travail. En tout, la production a nécessité 40.000 tests de Covid-19 pour ses équipes.

Après un an et demi de travail, le tournage de Jurassic World 3 s’est enfin terminé. Si le tournage a pris autant de temps pour ce troisième et dernier volet très attendu, c’est avant tout parce que la production a plusieurs fois été ralentie ou même interrompue comme pendant le confinement, à cause de la crise sanitaire due au Covid-19. Afin que le Coronavirus ne se propage pas entre les équipes et qu’il n’y ait pas de contamination, 40.000 tests de dépistage ont été réalisés pendant les dix-huit mois de tournage.

Selon les informations du Huffpost, le tournage de Jurassic World : Dominion s’est déroulé au Royaume-Uni, plus précisément dans les célèbres Pinewood Studios, situés dans le comté du Buckinghamshire près de Londres. Et visiblement la production a bien géré les choses, puisque sur les 40.000 tests réalisés, seulement 0,25 % se sont avérés positifs. Autrement, une centaine de personnes ont été testées positives au Covid-19, selon Deadline. Et ce ne sont pas les seules précautions prises par la production, puisque une "greenzone" avait été installée. Dans cet espace bien particulier, les acteurs, actrices et membres des équipes étaient tous les jours soumis à des prises de température pour ne courir aucun risque.

Entre 6 et 8 millions de dollars de protocole sanitaire

Dans les studios, plus de 1.800 pancartes relatives au Covid-19 ont été installées, tout comme plus de 150 désinfectants pour les mains et 60 éviers supplémentaires, pour se laver les mains. Le ménage et le nettoyage ont été redoublés, et chaque soir tous les espaces collectifs et installations communes étaient brumisés d’antivirus. Toujours selon Deadline, le tournage comportait aussi une structure médicale intitulée "Your Doctor", qui réunissait tous les équipements et besoins médicaux de la production. Au final, toute cette organisation sanitaire pharaonique aura coûté entre 6 et 8 millions de dollars aux studios Universal. Ce volet final de Jurrasic World qui s’intitule Le Monde d’après, réalisé par Colin Trevorrow, devrait sortir au cinéma en France en juin 2022.

Source: Lire L’Article Complet