Lifestyle

Jeu de société : tout savoir sur le tarot

Venu d’Italie, ce jeu mystérieux a introduit la notion d’atout dans les cartes à jouer. Il a inspiré les artistes comme les occultistes.

Restez informée

Une greffe ! C’est ce que pense l’historien Thierry Depaulis de ce jeu de 78 cartes inventé en Italie vers 1430. A la version ordinaire de 52 cartes arrivée d’Orient, les Transalpins ajoutent la dame (roi, cavalier et valet sont les figures des premiers jeux) et les trionfi. Ces cartes particulières, appelées triomphes puis atouts en France, sont illustrées et numérotées de 1 à 21. Une autre carte originale, le fou (devenu le mat ou l’excuse) représente un joueur de mandoline. C’est l’ancêtre du joker ! On donne une carte en échange et… on s’excuse de ne pas jouer.

En Italie du Nord, les enlumineurs dessinent et peignent des cartes de luxe pour les familles princières, les Visconti et les Sforza. Les atouts sont des figures allégoriques (le Bateleur, la Papesse, l’Amoureux, le Chariot, le Jugement, le Monde…) qui reflètent l’humanisme de la Renaissance associant antiquité païenne et chrétienté, science et astrologie. Les emblèmes et les devises qui émaillent les cartes évoquent une société raffinée.

En France, les nobles, les magistrats et même le roi Henri IV y jouent. Le tarot se popularise ensuite dans le royaume grâce à une production massive en gravure sur bois, puis sur cuivre, à Avignon, puis à Marseille. Le maître cartier Nicolas Conver réalise ainsi, en 1760 un superbe jeu, le tarot de Marseille. Au total, des milliers de jeux différents ont été dessinés et imprimés !

En 1781, Antoine Court de Gébelin, un pasteur devenu franc-maçon, pose les bases d’une lecture ésotérique du tarot dans son encyclopédie intitulée Monde primitif analysé et comparé avec le monde moderne. A partir du XIXe siècle, les cartes sont appelées lames ou arcanes par les occultistes.

S’il paraît un peu désuet, le jeu de tarot a toujours ses fans. On le pratique à trois, quatre ou cinq joueurs. Subtil, il fait appel à la mémoire, au calcul, à la psychologie et il a un code, la courtoisie. La Fédération française de tarot réunit plus de 300 clubs pour 9.000 joueurs et organise chaque année une coupe de France.

Le tarot nouveau de Grimaud

Le tarot nouveau de Grimaud, maître cartier depuis 1848, utilise des enseignes françaises (pique, coeur, carreau, trèfle) et non italiennes (coupe, épée, bâton, denier). Les atouts présentent des saynètes urbaines et rurales de la vie quotidienne au XIXe siècle, à raison de deux par carte, tête-bêche.
cartes-grimaud.fr

Un musée près de Paris

Le musée français de la Carte à jouer, à Issy-les-Moulineaux, possède une collection exceptionnelle de plus de 11 000 jeux du monde entier. Le tarot a, bien sûr, toute sa place en ce lieu. On peut d’ailleurs participer à un escape game qui débute… chez une cartomancienne.
museecarteajouer.com

A lire aussi :

⋙ Jeu de société : zoom sur le jeu de l’oie

⋙ Jeux de société, cartes… 5 bonnes raisons de continuer à jouer !

⋙ Tous accros au bridge !

Article paru dans le numéro Femme Actuelle Jeux Histoire n°18 mars-avril 2021

Source: Lire L’Article Complet