Lifestyle

"Je ne voulais pas y croire" : l’émouvant hommage de Cécilia Hornus à sa mère de fiction, Pascale Roberts (Plus belle la vie)

Quelques jours après l’annonce du décès de l’actrice Pascale Roberts, Cécilia Hornus lui a rendu hommage sur Instagram. Elle jouait sa fille dans la série Plus belle la vie sur France 3.

Samedi 26 octobre, la famille formée par les acteurs et les équipes de Plus belle la vie a appris une triste nouvelle. Pascale Roberts est décédée à l’âge de 86 ans. L’actrice avait incarné de 2008 à 2016 dans la série diffusée sur France 3 le rôle de Wanda Legendre, la mère de Blanche Marci interprétée par Cécilia Hornus et donc, la grand-mère de Johanna, jouée par Dounia Coesens.

Sa fille de fiction lui a rendu un bel hommage lundi 28 octobre. Dans un long message qu’elle a partagé sur Instagram, elle explique dans les premières lignes avoir espéré qu’il s’agissait d’une "fake news" lorsque son décès a été annoncé. "Je ne voulais pas y croire", a-t-elle écrit, avant de replonger dans ses souvenirs pour décrire la femme "pétillante, insoumise, libre" qu’elle était. "Je n’aurais pas rêvé d’avoir une autre maman".

Cécilia Hornus a aussi salué son admirable parcours : "Et puis cette grande dame a eu une carrière incroyable, passant allègrement du cinéma à la télévision ou au théâtre. Elle a travaillé avec les plus grands et les plus grands voulaient travailler avec elle. Admirable. Surtout dans la difficulté de "durer" en tant que femme dans ce métier si beau mais si cruel. Nul doute que les étoiles brilleront plus fort maintenant que tu les côtoies."

View this post on Instagram

Je ne voulais pas y croire…tout ce we j’ai espéré le fake. Ce trio incarne les moments les plus savoureux, les plus drôles, les plus jubilatoires de mon histoire familiale de fiction. Je n’aurais pas rêvé d’avoir une autre maman. Wanda était pétillante, insoumise, irrévérencieuse, libre, une certaine incarnation de la femme d’aujourd’hui. A l’image de son incroyable interprète. Pascale était tout cela et plus encore. Et aussi la bonté. Et l’amour. Et puis cette grande dame a eu une carrière incroyable, passant allègrement du cinéma à la télévision ou au théâtre. Elle a travaillé avec les plus grands et les plus grands voulaient travailler avec elle. Admirable. Surtout dans la difficulté de « durer » en tant que femme dans ce métier si beau mais si cruel. Nul doute que les étoiles brilleront plus fort maintenant que tu les côtoies. #PascaleRoberts @laurentkerusore @douniacoesens @jeancharleschagachbanianoff ❤️❤️🧡🧡

A post shared by Cécilia Hornus (@ceciliahornusoff) on

Je ne voulais pas y croire…tout ce we j’ai espéré le fake. Ce trio incarne les moments les plus savoureux, les plus drôles, les plus jubilatoires de mon histoire familiale de fiction. Je n’aurais pas rêvé d’avoir une autre maman. Wanda était pétillante, insoumise, irrévérencieuse, libre, une certaine incarnation de la femme d’aujourd’hui. A l’image de son incroyable interprète. Pascale était tout cela et plus encore. Et aussi la bonté. Et l’amour. Et puis cette grande dame a eu une carrière incroyable, passant allègrement du cinéma à la télévision ou au théâtre. Elle a travaillé avec les plus grands et les plus grands voulaient travailler avec elle. Admirable. Surtout dans la difficulté de « durer » en tant que femme dans ce métier si beau mais si cruel. Nul doute que les étoiles brilleront plus fort maintenant que tu les côtoies. #PascaleRoberts

Source: Lire L’Article Complet