Lifestyle

Hypertension artérielle nocturne : les conseils du Dr Jimmy Mohamed pour repérer cette maladie silencieuse

L’hypertension artérielle est un facteur de risque pour plusieurs maladies. C’est pourquoi il est important de la détecter rapidement pour la traiter le plus tôt possible. Mais cela peut s’avérer compliqué car cette maladie chronique est souvent silencieuse. Cependant, chez certains patients, cette pathologie se manifeste aussi bien durant la journée que pendant la nuit, selon le médecin Jimmy Mohamed. Explications.

Restez informée

1,13 milliard. C’est le nombre de personnes atteintes d’hypertension artérielle, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Cette affection est la plus fréquente dans le monde. En France, elle concerne un individu sur trois, a précisé le médecin Jimmy Mohamed sur Europe 1. Le praticien a souligné que cette maladie chronique, qui se caractérise une élévation trop importante de pression dans les artères, doit être prise au sérieux.

La raison est simple : “ceux qui en souffrent ont plus de risques de faire un infarctus ou un accident vasculaire cérébral (AVC), mais aussi un Alzheimer. Une tension artérielle trop élevée abîme en effet les vaisseaux sanguins, notamment dans le cerveau”, a-t-il développé ce 7 avril. L’OMS a indiqué que l’hypertension artérielle était l’une des premières causes de décès prématuré.

“Il est important qu’elle soit détectée car son traitement est indispensable”, signale l’Assurance maladie. Problème : cette affection est difficile à diagnostiquer car il s’agit d’un “tueur silencieux”. Jimmy Mohamed a expliqué que l’hypertension artérielle peut ne provoquer aucun symptôme. Dans ce cas, elle peut soit passer inaperçue, soit être repérée durant un examen médical ou pendant une consultation pour une autre pathologie.

L’hypertension artérielle peut se présenter durant la nuit

Bien que cette affection soit, dans la plupart des cas, silencieuse, elle peut parfois être détectée grâce à des symptômes. Certains hypertendus peuvent souffrir de maux de tête, de saignements de nez ou encore d’une fatigue importante. Mais l’hypertension artérielle ne survient pas uniquement durant la journée.

Cette maladie peut aussi “se manifester la nuit”, d’après Jimmy Mohamed. Dans ce cas, on parle d’hypertension artérielle “nocturne”. “Quand on dort, cette tension baisse normalement naturellement, de 10 à 20%, comme notre fréquence cardiaque. Mais chez certains patients, elle ne baisse pas. Et là encore, le risque d’Alzheimer est renforcé”, a-t-il ajouté.

Pour éviter que sa pression artérielle soit élevée durant la nuit, le praticien a conseillé de “régler ses troubles du sommeil”. Il a spécifié que les personnes souffrant d’insomnie ont “deux à trois fois plus de risque” de développer une hypertension artérielle “nocturne” que les autres.

Que faire si l’on est atteint d’hypertension artérielle ?

Pour savoir si l’on souffre de cette maladie chronique, Jimmy Mohamed a préconisé de se rendre chez un professionnel de santé afin qu’il puisse contrôler notre pression artérielle. Autre conseil : se procurer un tensiomètre, un appareil qui mesure la tension, afin que chaque membre de la famille puisse l’utiliser.

Afin de faire baisser la tension artérielle, il a recommandé aux hypertendus de perdre du poids pour ceux qui sont en surpoids, de pratiquer une activité physique et de réduire leur consommation de sel et d’alcool.

Source: Lire L’Article Complet