Lifestyle

Ghost : la scène romantique et sensuelle de la poterie

Il est presque impossible de penser au film Ghost sans avoir à l’esprit cette scène sensuelle de poterie entre Demi Moore et Patrick Swayze. Diffusé sur W9 ce mercredi 14 octobre, Ghost (1990) de Jerry Zucker, met en scène Sam Wheat un banquier new-yorkais, interprété par Patrick Swayze et sa compagne Molly Jensen, sculptrice campée par Demi Moore.

Heureux et amoureux, leur histoire d’amour s’achève brusquement lorsque Sam est tué sous les yeux de Molly, dans la rue. Sam se réincarne en fantôme afin d’aider Molly à retrouver le responsable de sa mort. La scène mythique de la poterie se déroule avant la mort de Sam, et symbolise la passion des protagonistes.

Le paroxysme de la sensualité

Sam et Molly vivent ensemble à New York une romance passionnée. En pleine nuit Molly qui est une artiste, s’installe devant son tour de potier, après avoir mis un nouveau disque dans son juke-box. Les premières notes d’Unchained Melody des Righteous Brothers retentissent dans la pièce. C’est alors que Sam apparaît torse nu vêtu d’un simple jean. Il semble avoir été réveillé par la musique et la séance de poterie tardive de sa compagne. Confus il lui demande ce qu’elle fait. “Je n’arrivais pas à dormir”, répond Molly.

Il s’approche d’elle, puis saisit un tabouret. Ennuyé Sam taquine sa compagne, la déconcentre. Le jeune homme ruine son pot en déclarant amusé : “J’espère que ce n’était pas un chef d’oeuvre”.  Molly répond : “Plus maintenant”. Voulant rattraper cet incident, il lui demande s’il peut l’aider. C’est alors qu’ils commencent un nouveau pot ensemble.

Leurs mains s’entrelacent, caressant l’argile humide. La sensualité de la scène atteint son paroxysme avec ce geste sensuel et évocateur. Sam commence à embrasser Molly, elle lui saute dans les bras et la tour de potier est abandonnée. Tous deux bercés par la musique, ils se laissent emporter par leur passion. 

La musique, au cœur de la scène

L’élément clé de cette scène mythique est la musique. Elle rythme chaque passage de la scène. Plus qu’un élément de décor, c’est le troisième personnage de cette scène. Le premier plan est un zoom sur le jukebox. La musique semble faire partie du processus artistique de Molly, puisqu’elle en a besoin pour créer.

Elle symbolise aussi la passion qui anime les jeunes gens. Cette scène a offert une seconde jeunesse à ce titre suave des années 60, Unchained Melody.

  • “Out of Africa” : cette scène sensuelle où Robert Redford fait un shampoing à Meryl Streep
  • L’Arnacoeur : cette scène culte où Romain Duris et Vanessa Paradis reprennent la chorégraphie de “Dirty Dancing”

Source: Lire L’Article Complet